E.PIOLLE (Verts/PG) NE PEUT PLUS TENIR DE CONSEIL MUNICIPAL

“Vous ne disposez pas de la légitimité pour imposer aux grenoblois une politique pour laquelle ils n’ont pas voté : ni ceux qui vous ont élu, ni ceux qui se sont opposé à vous” a écrit Alain Carignon a Eric Piolle.  Les faits se sont vérifiés hier soir. Le Maire est dans l’impossibilité de tenir un Conseil Municipal. Il a trahi trop de monde. Pêle mêle ” Nuit Debout”avec lesquels il campait devant MC2, les partis d’extrême gauche et toutes les chartes qu’il a signé ( Nouvelle Donne, Roosevelt 2012… ) et piétiné .

DES MESURES INJUSTES, INDIGNES, INOPÉRANTES

Les habitants, les salariés de la ville, les Unions de Quartiers, les bibliothécaires sont venu hier soir exprimer leur colère contre des mesures injustes, indignes, inopérantes en termes d’économies réelles. Pas à la hauteur des enjeux d’une ville ruinée par 21 ans de gestion de gauche et Verts. Son redressement et son nouveau départ nécessitent des mesures innovantes, originales pour générer de nouvelles recettes comme le propose Alain Carignon. Il est le seul pour l’instant à présenter un plan alternatif global et ambitieux.

<< economies-pour-alain-carignon-la-mairie-devrait-montrer-lexemple/

E.PIOLLE VOUDRAIT PROFITER DE LA PÉRIODE ESTIVALE…

Eric Piolle envisage de tenir un Conseil Municipal le plus tard possible dans l’été pour essayer de faire fonctionner la ville. Comme un patron-voyou il parie sur la période estivale, la lassitude. Sur le fond il ne varie pas d’un iota. la fermeture des bibliothèques, maison de quartier, la réduction du service de la santé scolaire, la suppression des agents de sécurité à la sortie des écoles, l’éloignement des services des citoyens c’est un “plan qui donne du sens politique à la refondation du service public”(!).

… ET METTRE à EXÉCUTION UN “PLAN” QUI N’EST PAS VOTÉ

Il confirmait selon Matthieu Estrangin du DL ( 12/7/16) qu’il mettrait à exécution son plan qui prévoit des fermetures de bibliothèques à Hauquelin et Prémol dés le mois de juillet. Un “plan” voté par personne!

Les grenoblois se demandent ce qu’il fume ? S’il les prend vraiment pour des imbéciles? Ces éléments de langage ridicules et hors sol repris par de rares thuriféraires telle Laurence Comparat (Verts/Ades) – l’essentiel de la majorité municipale est aux abris – aggravent la colère des habitants.

http://www.republicains38.fr/finances-de-grenoble-les-elus-ps-et-vertsades-pas-a-la-hauteur/

LA SEULE SOLUTION: REVENIR DEVANT LES GRENOBLOIS

D’autant qu’appeler “plan de sauvegarde des services publics” des mesures de réduction du service public relève de l’escroquerie intellectuelle la plus lourdingue qui soit.

La seule solution pour en sortir est de revenir devant les Grenoblois : une nouvelle élection municipale en septembre permettrait aux Grenoblois de se prononcer sur les solutions pour sortir de la crise. L’équipe élue serait légitime pour appliquer des mesures votées par les grenoblois.

<< a-carignon-a-e-piolle-retournez-devant-les-lecteurs/

E.PIOLLE EST BIEN DEVENU LE PROBLÈME de GRENOBLE, PAS LA SOLUTION

La coalition Rouge/Verts n’en a aucune pour mettre en oeuvre le contraire de ce sur quoi elle s’est fait élire. Le minimum d’honnêteté serait pour Eric Piolle de le reconnaître. Il ne peut plus prendre la ville en otage et paralyser son fonctionnement. La parole doit être rendue aux Grenoblois.

NB un nouveau rassemblement aura lieu ce mercredi 13 juillet à 12h devant la bibliothèque Prémol afin de s’opposer à la fermeture de l’équipement

 

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *