DÉGRADATION des DÉPLACEMENTS POUR 59% des HABITANTS de L’AGGLOMÉRATION

Le sondage Opinionway (1) publié par le DL (30/6/16) est clair: 59 %, des habitants constatent une dégrada­tion des conditions de dépla­cements, dégradation qui af­fecte le cadre de vie et la vie quotidienne. Une réalité contraire aux affirmations de la municipalité Piolle. Ils sont aussi 86 % à être favorables à la fluidification du trafic de la rocade Sud et de A 480. On sait que les élus PS/PC et Verts/Ades de l’agglomération grenobloise ont bloqué depuis 20 ans ces réalisations .

Y.MONGABURU ( Verts/Ades): ” ÉLARGIR LA VOIRIE C’EST AUGMENTER LA CONGESTION”

Leur dogme réaffirmé par l’inénarrable Yann Mongaburu (Verts/Ades) dont la compétence est reconnue du fait de l’expérience personnelle qu’il peut présenter ( il n’a été qu’apparatchik des Verts):  ” élargir la voirie c’est augmenter la congestion “. Donc réduire la voirie c’est réduire la congestion…

GRENOBLE : LE 5 EME et LE 7 EME BOUCHON AU PLAN NATIONAL

Sauf que 166 000 véhicules/Jour en moyenne se heurtent à un bouchon au Rondeau et 120 000  véhicules/Jour se heurtent à un autre bouchon sur A 480.  Ce sont respectivement les 5 eme et 7 eme bouchons nationaux!

L’équipe d’Épidémiologie environnementale de l’IAB (Institut pour l’Avancée des Biosciences, Centre de recherche Inserm/CNRS/Université Grenoble Alpes) vient de publier une étude quantifiant le risque associé à l’exposition aux particules fines en suspension dans l’atmosphère à Grenoble et Lyon (« Dauphiné Libéré 3/6/16) .

Grenoble était déjà la seule ville de France ou le temps perdu dans les bouchons augmente

Grenoble était déjà la seule ville de France ou le temps perdu dans les bouchons augmente ( étude inrix)

<< le-5-eme-et-le-7-eme-bouchons-de-france-sont-grenoblois/

CES DEUX BOUCHONS: PREMIERS FACTEURS de POLLUTION des PARTICULES FINES

Elle établit à nouveau une réalité très claire grâce à une carte sans ambigüité : les deux premiers facteurs de pollution en particules fines sont les bouchons de la Rocade Sud et de A 480. C’est à dire que les riverains de la rocade Sud et ceux de A 480 ( dont Bouchayer-Viallet installé par la municipalité Destot/Safar PS) subissent des conséquences graves pour leur santé.

http://www.republicains38.fr/bouchons-de-a-480-et-rocade-sud-premiers-facteurs-de-pollution-de-lagglomeration/

Péniblement la Métro de l’immobile Christophe Ferrari son Président (PS) otage des Rouges/Verts Grenoblois vient de céder sur le Rondeau et s’il va jusqu’au bout une “amélioration” interviendra en 2022. Mais le retard des contournements ne sera pas rattrapé.

E.PIOLLE (Verts/PG) INTENTE UN RECOURS CONTRE L’ÉLARGISSEMENT de A 480

Par contre s’agissant de l’élargissement de A 480 , Eric Piolle (Verts/PG) et Yann Mongaburu ont intenté des recours pour retarder encore l’élargissement. En effet un gouvernement aux abois a confié en catastrophe les travaux d’élargissement aux sociétés privées d’autoroute en échange d’une augmentation du prix des péages! Ces péages que Ségolène Royal s’engageait à diminuer.

Les positions idéologiques qui gouvernent l’agglomération avec des élus socialistes à la merci des chantages électoraux des Verts produisent au final ces incohérences qui en disent long sur l’état de la gauche!

http://www.republicains38.fr/a-480-face-a-jc-peyrin-lr-e-piolle-et-y-mongaburu-verts-ont-le-blocage-honteux/

LE DÉPARTEMENT et la RÉGION VEULENT DÉBLOQUER CES DOSSIERS

Jean-Claude Peyrin, le Vice Président (LR) aux déplacements du Conseil Départemental  qui a rendu public ce sondage demeure optimiste. Maintenant que deux collectivités importantes poussent ces projets – le département et la Région- ça peut avancer enfin.

LA DÉFAITE DE JJ QUEYRANNE et A.VALLINI (PS) PRODUIT SES EFFETS FAVORABLES

La défaite de JJ Queyranne et A.Vallini (PS) à la présidence de la région et du département produit ses effets. Malheureusement il demeure encore ” l’attelage ” de l’agglomération Grenobloise dirigé de fait par les Rouges/Verts Grenoblois pour faire beaucoup de mal au développement et à l’emploi.

(1) OpinionWay a interrogé, par téléphone, un échantillon de 1 007 habitants du territoire (la métropole, une partie du Grésivaudan et du Voironnais, de la Bièvre et du sud de l’agglomération) de 18 ans et plus. Il a été réalisé du 13 au 18 juin.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

One Comment

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *