CHAMPIONNET: “JE ME SENS CHASSÉ DE CHEZ MOI DANS CETTE VILLE”

Championnet3

«Quand je pense que c’est nous qui vous avons élus, c’est quand même une sacrée trahison ! » avait lancé un électeur d’Eric Piolle à la réunion « d’information » de la Mutualité à propos de son matraquage pour le prix du stationnement.

<< /stationnement-payant-les-grenoblois-fuient-la-ville/

“Je me sens chassé de chez moi dans cette ville” écrit un autre Grenoblois,  dans une lettre adressée aux Unions de Quartier et que nous nous sommes procuré.

S’adressant à l’un de ses collègues membre d’une Union de quartier  il relate que “de toute part à Grenoble et depuis un bon moment, la colère gronde de façon générale et sur énormément de dossiers.”

“IMPOSER A TOUS LES AUTRES LEUR VISION, TOUT EN LES PUNISSANT”

Et de poursuivre: ” je vous rappelle qu’Eric Piolle et ses amis n’ont été élus qu’avec à peine plus de 19000 voix et entendent, dogmatiquement imposer à tous les autres, tout en les punissant, leurs visions de ce que nous devons être ou faire aujourd’hui et demain.

“ELLE PRATIQUE L’ENFUMAGE AU QUOTIDIEN”

” Il est évident que cette municipalité, sous ses faux airs de démocratie participative, pratique l’enfumage au quotidien, noyant les habitants sous une communication, de flots d’informations, et d’outils inutiles comme par exemple les Comités de Citoyens Indépendants ( indépendants ? Vraiment ? …) visant à court-circuiter les UQ. Cette municipalité pratique un vivre ensemble (j’adore l’expression…) entre eux seulement… En réalité, un autoritarisme et déni global de tous les personnes qui n’en sont pas…

Championnet2 - copie

“DES CHOIX FINANCIERS DÉPENSIERS RÉCUPÉRÉS SUR NOTRE DOS”

“Des choix budgétaires dépensiers ou bien qui coupent Grenoble d’entrées financières qu’ils entendent récupérer sur notre dos en nous parlant de solidarité ?

“Rachat du siège régional du Crédit Agricole, Abandon du festival du cirque au profit de Voiron, abandon des recettes publicitaires Decaux, investissement dans leurs totems de propagande, dans de nombreux panneaux d’expression libre…, des poubelles de tri publiques dont on doute fortement de l’efficacité, festivals Street Art, fête des tuiles, cabaret frappé gratuit maintenant…

Lire la suite dans notre dossier décryptage: https://grenoble-le-changement.fr/championnet-me-sens-chasse-de-chez-moi-cette-ville/

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *