HIER SOIR LES GRENOBLOIS DÉNONCENT “LES COUPS de E.PIOLLE”

Arc-boutés sur leurs mesures anti-service public, serrés dans un clan de rescapés, les Rouges/Verts du Conseil Municipal ont été traités comme de vulgaires patrons hier soir au Conseil Municipal: " Nuit Debout" avec lequel ils campaient à MC2, les syndicats qu'ils soutenaient dans toutes les manifestations ces derniers jours, les représentants des Bibliothèques, des quartiers, tout ceux qui avaient constitué leur ( très faible) base électorale ont été trahis et l'ont fait savoir bruyamment.
La trahison de tous ses engagements
La trahison de tous ses engagements
AFFICHER LES "ENGAGEMENTS" de PIOLLE: UN LONG SUPPLICE CHINOIS Afficher les "engagements" de la liste Piolle va être un long supplice Chinois pour notre extrême gauche locale. Pour le fun citons simplement "l'engagement" N°110: " maintenir et soutenir le réseau des quatorze bibliothèques municipales..." Mais tout est à l'avenant. "L'engagement" N° 85 devait " renforcer la présence municipale. Des maisons de services publics seriont créées dans chaque secteur...". Hier il a été décidé de tout regrouper sur 3 points. De faire payer un jour sur deux de... soutien scolaire. D'augmenter tous les tarifs. Entre autres. " PIOLLE/VALLS, MÊME COMBAT POUR L'AUSTERITÉ"
“Ville durable, agents jeta­bles !” ou encore “Piolle, Valls : même combat pour l’austérité !”, ils ont, de lon­gues minutes durant, tam­bouriné sur les portes de la salle du conseil..." raconte le DL ( 21/6/16) A l'intérieur Laurence Comparat (Verts/Ades) avait été désignée pour aligner les contre-vérités et défendre l'indéfendable:" Les choix stratégiques que nous avons effectués dès le début du mandat ont permis jus­qu’ici de passer la 1er vague" . Eric Piolle avait reconnu au début de la crise: " »  Les mesures de sobriété (!) que nous avions prises dès notre arrivée aux commandes n’ont pas suffi »(!)." UNE MUNICIPALITÉ EMBROUILLÉE DANS SES MENSONGES C'est dire la cacophonie sémantique, idéologique de la municipalité embrouillée dans ses mensonges. Du n'importe quoi. Elle tire des bords en fonction du vent, sans cap ni boussole. La même Laurence Comparat, membre de l'Ades dont son père est le Président, qui a participé et soutenu pendant 13 ans les municipalités Destot, dont la compagne de Vincent Comparat, Maryvonne Boileau a été une responsable notamment comme Présidente de l'OPHLM,  condamne la « gestion calamiteuse et dispendieuse et les dérives mégalos de l’équipe Destot »(!). << destot-ou-piolle-ps-ou-vertsades-qui-a-ruine-grenoble/ LES VERTS/ADES ONT COGÉRÉ 13 ANS la " GESTION CALAMITEUSE et les DÉRIVES MEGALOS..." Conseiller municipal délégué aux... finances ( 95/2001) puis Adjoint à l'Urbanisme ( 2001/2008) : Pierre Kermen (Verts/Ades).Co-Présidente du groupe Verts/Ades ( 95/2001) puis Adjointe à la Santé (2001/2008) Marina Girod de l'Ain (Verts/Ades) , Adjoint à l'Education ! ( 2001/2008) Jean-Marc Cantèle (Verts/Ades) ,  Conseiller délégué ( 95/2001) puis Adjoint à la Lutte contre les discriminations  (2001/2008) Gilles Kuntz ( Vers/Ades) , Adjoint au Logement ( 95/2001) Vice Président de la Métro ( 2001/2008) Raymond Avrillier (Verts/Ades) Conseiller délégué à l'énergie, aux déchets ( 95/2008) Vincent Fristot l'actuel Adjoint à l'Urbanisme, Co-présidente du groupe Verts/Ades ( 95/2008) Christine Garnier, actuelle Vice Présidente au Logement de la Métro, Conseillère déléguée à l'habitat social (95/2001), Présidente de l'OPHLM ( 2001/2008) actuelle chargée de la politique de la ville, Présidente de Grenoble-Habitat . ... MAIS NE SONT POUR RIEN DANS LA RUINE de GRENOBLE Ajoutons la mère des enfants de Raymond Avrillier, Claire Kirkyacharian (Verts/Ades) propulsée Première Vice Présidente de la Métro afin de contrôler Christophe Ferrari (PS) dans le détail. Ils ne sont pour rien dans la ruine de Grenoble dont les municipalités Destot/Safar sont incontestablement responsables?  Toutes leurs décisions depuis 2 ans ont aggravé la situation de Grenoble, notamment en augmentant inconsidérement la dette. L.COMPARAT (Verts/Ades) N'AVOUE PAS QUE L'ALERTE du PRÉFET a CONTRAINT à RÉAGIR Laurence Comparat pourtant chargée de " l'accès des citoyens à l'information" n'a pas dit que la lettre du Préfet de l'Isère du 24 mai dernier avait déclenché ce plan d'urgence et ce virage de la rigueur appliqué aux pauvres. A propos de "pauvre" c'est bien le mot qui venait à l'esprit en écoutant le révolutionnaire professionnel Alan Confesson, le pourfendeur du patronat, des riches, du traité Transatlantique. A CONFESSON (PG) DÉFEND LA FERMETURE DES SERVICES PUBLICS ! Son propre parti , le parti de Gauche demande un moratoire sur les mesures de casse du service public.  Mais lui après avoir défendu Bouygues/Vinci contre GEG pour l'éclairage public a défendu la fermeture des bibliothèques, des maisons de quartier, la baisse du service de santé scolaire, la fin des agents de sécurité à la sortie des écoles, le paiement d'un jour sur deux de soutien scolaire et l'augmentation de tous les tarifs. Il avait déjà aussi soutenu la fermeture de la piscine des Iris à Villeneuve, le départ du siège du CCAS du quartier pour l'installer dans les bureaux du siège d'une banque acquis 8 M€ par la municipalité. << piolle-sa-majorite-dextreme-gauche-lui-demande-un-moratoire/
Alan Confesson l'un des ridicules qui représente bien l'extrême gauche municipale . Son compère Antoine Back s'est au moins tu !
Alan Confesson l'un des ridicules qui représente bien l'extrême gauche municipale . Son compère Antoine Back s'est au moins tu !
FIN DE PARTIE POUR LA MUNICIPALITÉ PIOLLE... C'est à ça qu'on les reconnait. Ils osent tout.  D'ailleurs Elisa Martin (PG) a résumé :" Face à une situation ca­tastrophique, il faut faire des choix, que nous assumons" . (DL 21/6/16) . C'est dire. Cette débandade a signé la fin de la partie pour la municipalité Piolle. Elle est un cadavre à la renverse et ses discours d'enfumages ne peuvent plus convaincre personne. << /grenoblois-a-e-piolle-bibliotheques-petits-fours/ ...SI ELLE AVAIT UNE ONCE de SENS de la DIGNITÉ et de l'HONNEUR... Si elle avait une once de sens de la dignité et de l'honneur elle retournerait devant les électeurs pour vérifier sa légitimité et se faire éventuellement mandater pour conduire la politique inverse de celle pour laquelle elle a été ( mal) élue en 2014. << piolle-le-veritable-calendrier-de-la-descente-aux-enfers/  
 

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *