E.PIOLLE FACE à la DÉGRADATION: ” les résultats sont moyennement là…”

Interpellé lors de l’assemblée générale des habitants du  centre ville sur la dégradation du quartier, la prolifération de «l’errance» qui recouvre des réalités bien différentes mais surtout une population en débauche d’alcool sur la voie publique, Eric Piolle (Verts/PG) a joué les Hollande : «les résultats sont moyennement là» . La version Grenobloise du «ça va mieux». Antoine Back (extrême gauche), lui, avait accusé... l'extrême droite de dégrader la ville.. << pour-a-back-vertspg-cest-lextreme-droite-qui-degrade-grenoble/ "ÊTES-VOUS SATISFAIT du RÉSULTAT de VOTRE POLITIQUE ?" Un Grenoblois las d’entendre Elisa Martin (PG) débiter des mots pour remplir le vide alors que  les habitants réclament des mesures depuis 2 ans demandait en effet au Maire de répondre à sa  question: « êtes vous satisfait du résultat de votre politique?». De lassitude également Eric Piolle a répondu sur ces résultats «moyennement «  là ! << grenoble-ville-sale/ 5 PERSONNES ÂGÉES d'UN IMMEUBLE REGARDENT PAR LA FENÊTRE SI ELLES PEUVENT SORTIR Une dame lui a pourtant expliqué que 5 personnes âgées de son immeuble étaient contraintes de regarder par la fenêtre pour savoir si elles peuvent sortir de chez elles compte tenu de la privatisation de la chaussée par des bandes ! Il y a des jours ou elles ne sortent pas. Un autre que «tout le monde n’a pas les moyens de partir à la campagne pour éviter le bruit et les nuisances « . "CE QUE NOUS VIVONS à GRENOBLE N'EXISTE NULLE PART à CE POINT" Un troisième «j’ai des amis qui viennent me voir d’Echirolles ou de ST Martin d’Hères, j’ai un fils à Berlin, un à Paris, tous ceux qui viennent me voir me disent que ce que nous vivons à Grenoble n’existe nulle part à ce point». Même après avoir fait savoir que près d’un  tiers de ceux qui font du centre ville leur espace de jeux pour se livrer à la mendicité et à l’ivresse publique ont un domicile, la municipalité Piolle ne souhaite pas vraiment se donner les moyens d’agir. Elle refuse de prendre un arrêté qui interdirait non seulement l’interdiction de la consommation d’alcool sur la voie publique mais aussi le port d’alcool, comme l’ont fait Nantes et Bordeaux. << grenoble-centre-ville-exaspere-ecrit-a-piolle/ SI ON INTERDIT LE PORT D'ALCOOL, E.MARTIN DEVRAIT "CONTRÔLER LES CABAS" En effet Elisa Martin a répondu sérieusement que si on interdisait «le port d’alcool» il «faudrait contrôler les cabas de ceux qui font leurs courses «. La police municipale ne saurait pas faire comme à Bordeaux Nantes la différence entre quelques personnes avec leurs bouteilles sous les bras affalés sur la chaussée et la ménagère qui rentre de ses courses avec une bouteille de vin dans son sac… <<mieux-premier-ministre-e-piolle-grand-timonier/ LA MUNICIPALITÉ PIOLLE NE PREND PAS "MOYENNEMENT" les GRENOBLOIS pour des IMBÉCILES «Je ne vois pas comment la police municipale ne ferait pas la différence entre quelqu’un qui mange un sandwich et boit une bière sur un banc place Victor Hugo à sa pause méridienne et quelqu’un qui s’alcoolise dans la rue «a lancé avec colère un grenoblois. On se demande de qui ils se moquent ? En tout cas  ce n’est pas «moyennement «  que la municipalité Piolle prend les grenoblois pour des imbéciles. On peut signer la pétition de l'Union des Habitants du Centre ville qui réclame un arrêté : http://uhcv-grenoble.2dia.fr/les-dossiers-en-cours/107/notre-petition-citoyenne-pour-un-centre-ville-apaise    

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *