GRENOBLE, le CENTRE VILLE TOUJOURS PLUS ABANDONNÉ

Ce week end pendant que la municipalité dépensait 500 000 € pour la journée des Tuiles, le spectacle de la désolation du centre ville se poursuivait .

L’arrêt de la Maison du Tourisme ( !) du Tram a cette configuration et on comprend l’attrait que notre centre ville peut avoir sur les éventuels visiteurs.La société JCDecaux a révélé que “Grenoble à le plus fort taux de vandalisme en France” .

<< /jcdecaux-grenoble-plus-fort-taux-de-vandalisme-de-france/

LE PLUS BAS TAUX DE REMPLISSAGE des HÔTELS DE FRANCE

Le taux de remplissage des hôtels est le plus bas de France selon une étude de la CCI et Fabrice Hugelé le Vice Président (PS) de la Métro à… l’attractivité du territoire ( pas gêné) reconnaissait qu’il manque 750 000 nuitées/hôtel an à Grenoble pour être dans la moyenne des villes de France de sa catégorie.

<< /tourisme-il-manque-750-000-nuitees-a-grenoble/

E.PIOLLE VEUT ÉTENDRE le ” CENTRE VILLE APAISÉ…”

Mais avec les zadistes accueillis à bras ouverts qui peuvent privatiser l’espace public à leur seul profit, le moindre tag reconnu comme oeuvre d’art ” qui dit toujours quelque chose sur la société ” ( J.Catz) , les poubelles pas ramassées on voit mal comment cette situation serait modifiée.

Il n’y a pas que les touristes. Le centre ville compte aussi des habitants. L’un d’eux rappelait l’autre soir à l’assemblée de l’Union de quartier du centre ville qu’ils ” méritaient le respect autant que les autres”.

C’est ce centre ville-là qu’Eric Piolle annonce sur ces panneaux de propagande vouloir étendre du Musée de Peinture à la place Championnet. Les images de ce week end qui ressemblent à celles d’hier et d’avant hier annoncent ce qu’il en sera de ce “centre ville apaisé”

https://grenoble-le-changement.fr/2016/05/31/centre-ville-signer/

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *