EXCLUSIF: E. PIOLLE VA METTRE DES ROULETTES À SON VÉLO

vélo roulettes

Piolle a choisi ce modèle

Pour permettre aux cyclistes d’être au pas des piétons en rues piétonnes, E. Piolle va montrer l’exemple.

Cette expérience réalisée dans le Grenoble du XXIème siècle par le Grand Timonier en personne s’annonce déjà, comment l’imaginer autrement, comme un remarquable succès.

Qui devrait ensuite permettre de rapidement étendre la mesure à tous les Vélib’ de Grenoble.

>>> « AU GRAND TIMONIER, NOTRE MAIRE VÉNÉRÉ » UN GRENOBLOIS ÉCRIT À E.PIOLLE

E. PIOLLE RÉPOND À UN PIÉTON HABITANT DU CENTRE VILLE

C’est à l’Assemblée Générale  de l’union de quartier centre ville qu’à la question d’un habitant qui demandait si les vélos ont l’autorisation de rouler dans les rues piétonnes, E. Piolle (Verts/PG) a répondu : “oui, au pas”. Ce piéton mal informé qui jusque là n’avait jamais entendu parler des vélos qui marchent s’étant permis de manifester son incompréhension, E. Piolle a continué : “au même pas que vous”.

IL SE PRÉPARE …

piolle vélo

Il se prépare. Déjà le casque.

Pour le moment le Grand Timonier porte un casque, son vélo n’étant pas encore équipé de ses roulettes toutes neuves.

En attendant, cette protection crânienne montrera toute son utilité quand dans les rues piétonnes il tentera de rouler au même pas que les piétons … Nous reconnaissons là son immense clairvoyance.

Et s’il pouvait aussi entretenir les trottoirs et les pavages …

>>> PLACE GRENETTE : LE XXI ÈME SIÈCLE VU PAR E.PIOLLE

UN FUTUR PASSAGE DE PERMIS VÉLO AU PAS ?

Sinon, comme nouveau coup médiatique après le 30 km/h pour les voitures, pourquoi ne pas mettre en place un permis de rouler au pas pour les vélos ? Avec examen et diplôme à la clé délivré par le Grand Timonier en personne ? Voyez ce que ça donnerait …

HYPOCRISIE ET ENFUMAGE

Cette hypocrisie du vélo au pas est bien évidemment un enfumage qu’E. Piolle utilise pour ne pas prendre la nécessaire mesure qui obligerait les cyclistes (avec quelques exceptions comme les postiers et les policiers) de mettre pied à terre dans les rues piétonnes. Toujours la même méthode de fuite des responsabilités, vue également sur la question des zadistes.

>>> MIEUX QUE PREMIER MINISTRE: E. PIOLLE, GRAND TIMONIER

Mais on ne peut pas oublier qu’en décembre, une femme de 74 ans qui circulait à pied place Pasteur à Grenoble avait été violemment percutée par un cycliste. Déjà blessée à la tête, au bassin et à une cheville, son état s’était considérablement aggravé à son arrivée au CHU.

>>> DL 08-12-2015 : une septuagénaire gravement blessée par un cycliste

Difficile à croire mais il en faut plus que ça pour que E. Piolle et les Verts/Rouges ouvrent les yeux. Le vélo a tout les droits à Grenoble, normal puisque c’est le camp auto déclaré du bien. À quand l’accusation de vélophobie pour faire taire les autres usagers de l’espace public ?

j'aime Grenoble et GLC

 

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

3 Commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *