J.SAFAR et O.NOBLECOURT (PS) CHAMPIONS de l’ÉTALEMENT URBAIN

Jérôme Safar (PS) regrettait de n’avoir été “qu’élu” entre 2008 et 2014 et aspirait au privé. En fait jusqu’en 2001 il était membre du cabinet de M.Destot (PS) puis de 2001 à 2008 Adjoint au Maire de la coalition PS/Verts/Ades/PC qui n’avait pas été très regardante à propos de son poste chez Bouygues à Lyon! R.Avrillier et M.Boileau (Verts/Ades) fameux “détecteurs de failles” et quelques autres ont regardé ailleurs comme à leur habitude s’agissant de la gauche.

<< /grenoble-la-liste-des-postes-locaux-des-vertsades-aux-cotes-du-ps/

Jérôme SAFAR ( PS) TERMINE à  VILLEURBANNE

Depuis sa défaite aux municipales Jérôme Safar recherchait donc un poste à Paris avait il fait savoir. Il termine à … Villeurbanne vient il d’annoncer. Comme directeur de cabinet du Maire (PS). Ce n’est toujours pas le privé ni les hautes fonctions auxquelles nos phares de l’occident pouvaient normalement prétendre.

EN 27 ANS de MANDAT, M.DESTOT (PS) N’A JAMAIS ÉTÉ APPELÉ à une RESPONSABILITÉ NATIONALE

Nos éminences locales, tel Michel Destot et quelques autres ont toujours expliqué à Grenoble leur rayonnement National (parfois international) sans que jamais personne ailleurs, même pas à Paris , ne leur ait  attribué une quelconque responsabilité! Depuis 27 ans qu’il est Député Michel Destot n’a jamais reçu de proposition de responsabilité de ses amis politiques au pouvoir. Çà n’a jamais interrogé personne à Grenoble.

<< dernier-conseil-pour-m-destot-le-maire-symbole-du-vide/

O.NOBLECOURT (PS) DEVAIT ÊTRE DÉLÉGUÉ INTERMINISTÉRIEL…

Olivier Noblecourt autre élu (PS) phare Grenoblois qui s’était annoncé délégué interministériel, presque Ministre, il y a deux ans – nomination imminente- a terminé difficilement comme chargé de mission dans le pléthorique cabinet de N.Valaut-Belkacem(PS).

<< o-noblecourt-ps-ne-sera-pas-delegue-interministerie

Au passage ces emplois à Villeurbanne et à Paris démontrent aussi le ridicule de leurs affirmations du bétonnage contre l’étalement urbain. Car bien entendu MM Safar et Noblecourt conservent leur domicile Grenoblois puisqu’ils y ont une activité politique et peut être leur famille. Ce qui est bon pour eux n’est pas vrai pour la piétaille. Celle-ci doit habiter près de son lieu de travail sous peine de faire du mal à la planète.

<< /deplacements-grenoble-veut-punir-le-citoyen/

CE QUI EST BON POUR EUX N’EST PAS VALABLE pour la PIÉTAILLE

Grenoble avait déjà eu pendant 6 ans ( 2008/14) Philippe de Longevialle (app PS) qui répétait bêtement la leçon de la lutte contre l’étalement urbain pour imposer ce bétonnage fou de la ville. Lui même se partageant avec sa famille entre Aix les Bains et Grenoble!

<< ph-de-longevialle-app-ps-betonneur-jusquau-bout/

Jérôme Safar a expliqué au DL qu’il a accepté ce poste politique à Villeurbanne parce qu’il « faut bien vivre et assumer la vie familiale ». Toute personne qui trouve du travail (sans le PS) est dans ce cas. Les couples qui travaillent dans des endroits différents, les changements d’emplois, de structure familiale, les séparations, les impératifs scolaires des enfants ou des adolescents, tout le monde est amené à se déplacer, et rares sont ceux qui peuvent habiter longtemps à proximité de leur lieu de travail.

de 5 KMS PAR JOUR IL Y A 50 ANS à 50 KMS AUJOURD’HUI EN MOYENNE

J.Safar, O.Noblecourt et Ph. de Longevialle prouvent eux mêmes  l’absurdité de leur situation par rapport à leurs discours. Ce qu’ils défendent est une théorie appliquée à une réalité qui la refuse. De 5 km par jour il y a 50 ans à 50 Km par jour aujourd’hui en moyenne pour chaque Français, les comportements face aux  déplacements se sont considérablement modifiés.

LA POPULATION CHOISIT SON MODE de VIE et d’HABITAT

Les transports collectifs qui figurent parmi les moyens à favoriser pour les déplacements doivent  être remis à leur place: ils sont au service de la population qui, dans les pays libres,  choisit son mode de vie et d’habitat. Elle le fait en s’adaptant au fil de la vie et aux changements que lui impose l’existence. Ce que MM Safar, Noblecourt et De Longevialle ont fait. Pourquoi prétendre le contraire et organiser sur la presqu’île un quartier de 15 000 habitants qui nie cette réalité?

<< 15-000-habitants-de-la-presquile-sur-un-cable/

DES ÉLUS “VISIONNAIRES” QUI NE S’APPLIQUENT PAS les CONTRAINTES QU’ILS ÉDICTENT

Ce ne sont pas les habitants qui doivent vivre entassés dans des projets immobiliers ultra denses qui ne correspondent pas à  leur désir profond, sans espaces verts, ni stationnement,  même sans école (!) à Grenoble.  Ils n’ont pas à devenir les esclaves d’un mode exclusif de déplacements sans rapport avec la vie, imposé par des élus “visionnaires” incapables de s’appliquer à eux mêmes les contraintes qu’ils édictent.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

One Comment

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *