ABBAYE-JOUHAUX : E.PIOLLE FERME AUSSI la CHAUFFERIE

 

avec E.Piolle tout doit disparaitre....
avec E.Piolle tout doit disparaitre….

Dans le cadre de la liquidation générale Eric Piolle ferme aussi la Chaufferie pourtant située dans le quartier Abbaye-Jouhaux qui n’est pas particulièrement favorisé.

Jusque là gérée sous l’égide de la Régie 2C ( pour Chaufferie et le Ciel), maintenant l’inénarrable Corinne Bernard (Verts/Ades) a décidé de lui en retirer la gestion.

Dans la langue qui prévaut chez Piolland ça donne : « Nous avons été alertés que le modèle fonctionnait mal. Et le constat que nous avons fait, c’est qu’il n’était plus possible de le re-configurer, qu’il n’était plus possible de conserver la Chaufferie » en l’état. ( E.Piolle DL du 6/5/16) .

SOUFFRIR D’ABORD POUR LE MONDE DE DEMAIN

Tant pis pour le personnel concerné. Tant pis pour le public. Tant pis pour la musique.
Bien entendu toujours au nom du mieux qui ne manquera pas de surgir dans quelques années. Avec la municipalité Piolle c’est toujours le même discours: il faut d’abord souffrir pour bénéficier du monde de demain.

Ou bien on supprime la subvention des Musiciens du Louvre, on asphyxié MC2, on s’avère incapable de maintenir Rocktambule ou d’assurer le “Ciel” d’un avenir, une salle pourtant municipale.

<< /alain-carignon-soutien-a-ceux-qui-veulent-sauver-le-ciel/

On imagine la réaction des Rouge/Verts grenoblois si une municipalité de droite mettait fin à tant de projets culturels, étouffait la création, réduisait les moyens!

<< /mc2-le-navire-amiral-de-la-culture-menace-aussi/

LA MUNICIPALITÉ PIOLLE EST EMPATHIE AVEC ELLE-MÊME

Comme l’a dit Jean-Paul Angot le directeur à propos de MC2: “c’est la première fois dans son histoire que Grenoble baisse sa dotation”.  » Cette municipalité n’a aucune empathie avec les artistes » avait constaté de son côté Gilles Arbona, du collectif du Tricycle.

<< culture-a-grenoble-alain-carignon-recadre-la-municipalite/

Elle n’est en empathie qu’avec elle-même. Cela lui suffit. Elle s’aime d’ailleurs beaucoup. E.Piolle pense qu’il est le nouveau phare de l’occident. Mais consent à reconnaître – modeste- qu’il est seulement parfois un peu incompris. Question de niveau.

UNE INFIME MINORITÉ NE MESURE PAS SA CHANCE

Il faut dire qu’une infime minorité n’a pas conscience de l’incroyable chance que représente le don de sa personne qu’il a fait à Grenoble. Dans son for intérieur  il est légèrement irrité que cela ne suffise pas à contenter tout le monde. D’où ces crispations passagères avec les grenoblois, vite dissipées par la plénitude retrouvée lorsqu’il peut à nouveau déployer l’ampleur de ses visions.

https://grenoble-le-changement.fr/2016/01/26/2591/ (« AU GRAND TIMONIER, NOTRE MAIRE VÉNÉRÉ » Un Grenoblois écrit à E.Piolle)

 

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

2 Comments

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *