RONDEAU-LIBÉRATION: PROPRETÉ, SÉCURITE, BÉTONISATION , PIOLLE NE VEUT RIEN ENTENDRE

Comme partout les habitants du quartier Rondeau-Libération sont excédés par la malpropreté du quartier , se plaignent des tags agressifs pas effacés, de l’insécurité, de la prostitution qui pollue le secteur et la continuité dans la bétonisation de la ville avec le projet Galtier.

<< /rondeauliberation-a-grenoble-prostitution-roms-100-nouveaux-hlm/

PROSTITUTION: ” GÉRER PLUTÔT QUE RÉGLER ” ( E.MARTIN PG)

Lors de l’assemblée générale des habitants – sous la présidence de Jean-Pierre Colombani- à laquelle Eric Piolle n’est apparu qu’à la fin afin d’éviter d’entendre le flot de critiques, ils ont exprimé tout cela à la municipalité. Sur la prostitution Elisa Martin Première Adjointe (PG) a même répondu : ” Nous essayons donc de gé­rer le problème plutôt que de le régler » (!) (DL 3/5/16).

ENCOMBRANTS PAS RAMASSÉS, TAGS PAS EFFACÉS…

Les habitants ont dénoncé selon le DL les « encombrants qui ne sont pas ramassés », « des tags qui ne sont pas effacés » un « net­toyage des rues qui n’est fait qu’en période d’élection ». Mais ce qui est vrai dans ce quartier est vrai partout.

<< grenoble-obtenir-nettoyage-tags/

Eric Piolle qui augmente de 19 % cette année la taxe sur le ramassage des ordures ménagères a tenté de culpabiliser les grenoblois en leur demandant de ramasser les ordures. Dans la ville aux impôts les plus élevés de France il a fait un bide.

<< belle-saison-aujourdhui-e-piolle-inflige-double-peine-payer-nettoyer/

BÉTONISATION DE GALTIER MALGRÉ L’OPPOSITION du QUARTIER

Vincent Fristot l’Adjoint (Verts/Ades) à l’urbanisme n’a pas cédé un pouce aux habitants sur la densification de Galtier avec 150 logements dont 50 % de sociaux. Malgré l’appel émouvant de la petite Gloria pour sauver un jardin, malgré les arguments de son père Gilles Marty, architecte, malgré l’opposition de l’Union de Quartier, Grenoble-Habitat de M.Boileau ( Verts/Ades) a déjà construit en face, malgré les difficultés des quartiers voisins du Lys Rouge et de Mistral, le mécanicien du système Avrillier/Comparat a déroulé ses mensonges imperturbablement.

<< /gloria-13-ans-ecrit-a-e-piolle-pour-sopposer-a-la-betonisation-crs-de-la-liberation/

<< un-architecte-accuse-e-piolle-de-transformer-grenoble-en-ville-sovietique/

<< grenoble-v-fristot-vertsades-letrange-mecanicien-du-systeme/

V.FRISTOT (Verts/Ades) MÉCANICIEN du SYSTÈME ADES PRÊCHE le FAUX

Citant des chiffres sortis de nulle part. Selon lesquels le taux de motorisation se situe à 0,6 véhicules par ménages alors que la dernière enquête ménages de la Métro réalisée tous les 10 ans a vu plutôt augmenter la part de véhicule individuel par personne soit 0,53.
« A Grenoble on a moins de deux personnes par logement » a t il lancé alors que sa comparse Maryvonne Boileau reconnaît dans le projet Esplanade qu’il y a a minima 3 à 4 habitants par logement en moyenne…

<< esplanade-et-le-co-construction-limage-de-la-tromperie/

LA MUNICIPALITÉ PIOLLE VEUT TROMPER TOUT LE MONDE EN MÊME TEMPS

Le problème de cette municipalité c’est le désir de tromper tout le monde en même temps. A Galtier elle veut densifier encore, supprimer les espaces verts existants, et produire un déficit de l’ordre de 200 places de stationnement!Les habitants ont dénoncé « une politique de den­sification de la ville excessi­ve, pour un quartier qui était aéré jusque­ à et qui souffre aujourd’hui de trop de projets de construction, comme dans toute la ville ».

<< /eiffagea-raymond-a-berriat-quartier-veut-vert-ecole/

LA MUNICIPALITÉ CARIGNON a ÉTENDU BACHELARD ( 5 Hectares) et CRÉÉ TECHNISUD

En effet le dernier grand espaces verts du quartier aura été l’extension de 5 hectares du parc Bachelard par la municipalité Carignon qui a aussi créé la zone d’emplois Tehnisud afin d’équilibrer le quartier.

Vincent Fristot veut déposer le permis dans les 3 mois et passer en force. Pourtant tout à côté il faut 40 000 € par logement pour réhabiliter le Lys Rouge! La ville exsangue, qui doit faire face aux échecs urbanistiques précédents poursuit la même politique et, incapable d’assurer le vivre ensemble, fonce droit dans le mur.

PAUPÉRISATION de la VILLE, FUITE DES CLASSES MOYENNES

La municipalité Piolle sait ce qu’elle fait: dans la continuité de la municipalité Destot elle veut paupériser la ville, ruiner les propriétaires , faire fuir la classe moyenne pour régner électoralement sur des quartiers pris en mains par la délinquance et ailleurs sur quelques bobos très aisés , sans attaches, qui ont les moyens de partir au premier incident dont ils sont victimes. Cette politique suicidaire pour Grenoble n’a qu’un but électoral.

<< jaccuse-la-coalition-psverts-de-grenoble/

TRAHISON de SON ENGAGEMENT N° 45 de PROLONGER le TRAM VERS le SUD

Le quartier Rondeau/Libération auquel la liste Piolle avait aussi promis le prolongement du tram vers le sud ( engagement 45) quelle ne tiendra jamais est un bon exemple comme victime de la gauche et des Verts. Puisse t il se défendre!

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

2 Commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *