DÉGRADATION de GRENOBLE: A.BACK (Verts/PG) ACCUSE L’EXTRÊME DROITE !

La municipalité Piolle a trouvé un coupable à la dégradation de la ville: l’extrême droite ! Dans un commentaire Antoine Back (Verts/PG)  le révolutionnaire municipal à bretelles se transforme en Sherlock Holmes local .Trés finaud  il explique en dessous des photos des totems municipaux dégradés publiés par GLC: “des dégradations de biens municipaux et ce qui apparaît juste en dessous, par le plus grand des hasards, ce sont les mêmes messages anti-Piolle haineux et outranciers que ceux clamés sur cette page. Fou, non ? Je ne peux m’empêcher de repenser à cette affaire sordide”

<< grenoble-lideologie-conduit-a-la-desolation/

SI LES TOTEMS MUNICIPAUX S’ÉCROULENT C’EST L’EXTRÊME DROITE

Et Antoine Back met un lien avec un fait divers mettant en cause des militants du FN qui avaient incendié des voitures et dénoncé une agression imaginaire en Seine et Marne
Ainsi si les Totems municipaux s’écroulent, les affiches ne tiennent pas, ou même sont obsolètes c’est la faute à l’extrême droite. Si la ville est sale aussi. D’ailleurs les voitures qui brûlent c’est l’extrême droite également.

<< piollevertspg-ses-totems-seffondrent-et-sont-dangereux-pour-les-passants/

LE GUET-APENS à la POLICE: SUREMENT l’EXTRÊME DROITE

Le guet-apens à la police à Mistral, les fusillades sur la place St Bruno ou devant l’école Jean Racine à Teisseire, encore elle.

<< grenoble-les-delinquants-canardent-les-policiers-depuis-les-toits/

L’espace public occupé par des personnes qui paralysent l’économie locale ? La municipalité n’y est pour rien. Quelques factieux organisés veulent remettre en cause la municipalité populaire par nature et essence.  Cette droite qui ose s’opposer ne peut être qu’extrême. CQFD.

LES INFOS CHIFFRÉES : “DES MESSAGES HAINEUX”

D’ailleurs les informations précises, chiffrées, photographiées apportées quotidiennement par “Grenoble, le changement” sur les décisions de la municipalité Piolle sont des “messages haineux et outranciers clamés sur cette page” affirme  Antoine Back.

D’ailleurs un grenoblois a écrit sur le totem : “Fête des tuiles: 500 000 € ” . Comment ose t il citer le vrai chiffre de la dépense de cette seule journée?

LA MUNICIPALITÉ PIOLLE S’ENFONCE CHAQUE JOUR DAVANTAGE

Comment ceux qui sont l’avant garde éclairée du peuple pourraient ils être contestés sinon par la pire des réactions usant de méthodes dignes des années 30 quand Hitler était en route?

La municipalité Piolle s’enfonce chaque jour davantage. Ceux qui ont photographié ces totems place Victor Hugo et rue Félix Poulat sont deux grenoblois différents , tristes de constater la laideur de leur ville.  Qui ont adressé les photos à GLC.

A.Back sait pourquoi Grenoble est dégradée . Ce n'est pas de la faute de la municipalité
A.Back sait pourquoi Grenoble est dégradée. La municipalité n’y est pour rien … ( son commentaire sur la page GLC)

LES TOTEMS HIDEUX FONT PERDRE 650 000 € de RECETTES!

Des Grenoblois représentatifs de tous ceux qui ne comprennent toujours pas pourquoi une ville ruinée se prive de 650 000 € de recettes Decaux et dépense 250 000 € pour installer cette laideur partout y compris dans les parcs publics afin que personne n’échappe à la propagande du Grand Timonier.

<< decaux-loperation-com-a-1-me-pour-la-municipalite-piolle-vertspg/

Se poser de telles questions ne peut émaner que de ligueurs qui contestent le suffrage populaire lequel a porté à la tête de la ville une coalition que la terre entière nous envie. La dérive sectaire est bien en marche  et Antoine Back bien placé pour la défendre.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *