GRENOBLE: L’IDÉOLOGIE CONDUIT à la DÉSOLATION

 

Des Grenoblois nous adressent ces photos de ce week end rue Félix Poulat et place Victor Hugo: pendant qu’Eric Piolle organisait ce dimanche une opération d’enfumage ( déjeuner offert, jeux géants pour les enfants) à l’Esplanade ayant dégagé 300 000 € à un cabinet parisien à laquelle 5 grenoblois étaient présents pour l’inauguration (!) ,la ville continue à se dégrader.

<< piollevertspg-ses-totems-seffondrent-et-sont-dangereux-pour-les-passants/

SES TOTEMS COÛTENT 250 000 €

Ses Totems hideux , dangereux, emportés au premier coup de vent,  coûtent 250 000 € au contribuable! Ils ont fait perdre … 650 000 € de recettes de la société Decaux qui installait, entretenait gratuitement les colonnes Morris.

<< decaux-loperation-com-a-1-me-pour-la-municipalite-piolle-vertspg/

GRENOBLE EST DEVENUE AUSSI PREMIÉRE pour la DETTE par HABITANT

Une très bonne opération financière dans une ville ruinée: Hakim Sabri l’Adjoint (Verts/Ades) aux Finances vient de révéler que Grenoble n’était pas seulement la première pour l’impôt sur les ménages, première pour les dépenses de fonctionnement mais elle est devenue aussi la première pour la dette par habitant depuis l’accélération de la municipalité Piolle ! (interview au site de l’Ades)

<< e-piolle-vertspg-on-est-premier-pour-limpot-cdans-lair/

SES TOTEMS PERMETTENT UNE VILLE APAISÉE

E.Piolle prétend maintenant être le Maire d’une “ville apaisée”  depuis qu’on a perdu les colonnes Morris et que nous bénéficions de la propagande municipales sur ses Totems. Le dogmatisme de la municipalité Rouge/Verts grenobloise est de plus en plus inquiétant.

<< /piolle-son-citoyen-independant-est-vert-membre-de-son-comite-de-soutien/

Son idéologie conduit la ville à une désolation visible dans chaque rue qui affaiblit dangereusement son attractivité et pèse donc sur les pertes d’emplois.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *