GRENOBLE: STOP à L’OMERTA sur l’EMPRISE du SALAFISME

figaro lycée musulman lille
LE FIGARO – les écoles musulmanes inquiètent le gouvernement, ici le lycée de Lille

“Le Figaro” du 4 Avril nous apprend que les établissements musulmans incontrôlés inquiètent le gouvernement PS.

Mais à Grenoble les Verts/Rouges n’en ont pas dit un mot, on sait que les vrais problèmes de la ville ne sont pas les leurs. Au contraire, visitant Villeneuve avec le DL, Elisa Martin (PG) a jugé “c’est plutôt calme” (DL 9/4/16) .

Aussi nous devions nous de relayer cette information pour rompre l’omerta à Grenoble.

Manuel Valls a d’ailleurs reconnu que “le salafisme est en train de gagner la bataille” de L’islam en France.

>>> LE FIGARO: les-ecoles-musulmanes-inquietent-le-gouvernement.php

25 RAISONS D’EN PARLER À GRENOBLE

Daech en arabe affiché sur la mosquée de Villeneuve
Daech en arabe affiché sur la mosquée de Villeneuve

Sans même parler de l’inscription “état islamique” en arabe récemment vue sur la mosquée de la Villeneuve, les raisons de rompre l’omerta à Grenoble ne manquent pas, mais seulement le courage de ceux qui depuis 20 ans dirigent la ville !

En effet, l’information n’est pas publique mais le nombre de lieux plus ou moins fortement sous influence des salafistes ou des “frères musulmans” serait de cinq mosquées plus une vingtaine d’établissements de types associatifs ou scolaires.  Forcés donc de rompre l’omerta alors que c’est la municipalité qui devrait le faire, nous avons choisi pour commencer de parler du Centre Culturel Musulman de Grenoble, parce que c’est un lieu situé en plein Centre-Ville dans le quartier Championnet.

LE CENTRE CUTUREL MUSULMAN DE GRENOBLE

centre culturel musulman 1
le CCM de Grenoble, un lieu dans la mouvance des “frères musulmans”

C’est un lieu qui s’affiche ouvertement membre de l’UOIF (Union des Organisations Islamiques de France), c’est-à-dire de la branche française des «frères musulmans».

Une organisation pour le moins sulfureuse donc, mais tout à fait officielle et qui a le vent en poupe puisqu’elle a réussi à confisquer et à s’approprier la parole des musulmans de France. Une organisation religieuse en façade et politique en réalité dont Ahmed Jaballah, cofondateur et toujours membre de l’appareil directeur avait déclaré : «L’UOIF est une fusée à deux étages. Le premier étage est démocratique, le second mettra en orbite une société islamique ».

>>> WIKIPEDIA: Union_des_organisations_islamiques_de_France

nabil ennasri 1
Nazir Hakim, frère musulman, fondateur du CCM de Grenoble et du groupe scolaire de Décines, invite régulièrement Nabil Enassri

A noter que parmi les dirigeants de l’UOIF est cité le nom de Nazir Hakim, syrien d’origine, vice président de l’UOIF, «frère musulman». Il est le fondateur du CCM de Grenoble. Il est depuis passé à la vitesse très supérieure, à une heure de route de Grenoble au groupe scolaire Al Kindi de Décines. Nabil Ennasri (voir plus bas) est un habitué de ces lieux.

TARIQ RAMADAN au CCM de GRENOBLE

Le CCMG est un lieu où le 31 janvier 2010 est passé Tariq Ramadan, petit-fils du fondateur des «frères musulmans», faux philosophe et vrai politicien islamiste. À Bordeaux, Alain Juppé (LR) a récemment déclaré «Les propos de Tariq Ramadan sont ambigus et dangereux. Il n’est pas le bienvenu à Bordeaux». La municipalité Destot/Safar (PS) n’avait pas eu le même jugement.

HANI RAMADAN au CCM de GRENOBLE

Le CCMG est un lieu où la même année son frère Hani est également passé le 13 février. Hani Ramadan est le directeur du Centre islamique de Genève et son portrait dressé par le journal Le Point à la suite de l’attentat du Thalys fait froid dans le dos.

>>> LE POINT: qui est Hani Ramadan, frère de Tariq

NABIL ENNASRI au CCM de GRENOBLE

Il y a un mois c’est Nabil Ennasri qui est venu au CCMG. Moins connu que les Ramadan, il est lui aussi politicien de l’islam et «frère musulman». Ainsi qu’un supporter affiché du Qatar, pays qui soutient financièrement les salafistes et les «frères musulmans», pays dont l’indice de démocratie est de 3,2/10, moins que Cuba.

>>> LIBÉRATION: qui est Nabil Ennasri

L’inscription était obligatoire pour cette ‘rencontre littéraire’ avec N. Ennasri. Sur la page internet d’inscription, impossible d’échapper à une publicité pour des livres dont un de Hani Ramadan, encore lui, où la barbarie est illustrée par un soldat qui pourrait être français.
Comme Alain Juppé (LR) à Bordeaux, le sens des responsabilités demandait qu’Eric Piolle (Verts/PG), premier représentant de la République à Grenoble, y déclare ce monsieur Persona Non Grata.

Mais non, pas un seul mot, le silence municipal continue d’être assourdissant.

LE PAIN QUOTIDIEN du CCM de GRENOBLE

centre culturel musulman 2
CCM de Grenoble – cours de récitation, exclusivement pour les femmes

 

Hors ces ‘grandes’ rencontres et ces promotions ‘littéraires’, le CCMG organise des activités telles que des ateliers de récitation du Coran, mais attention, exclusivement pour les femmes …

Pas question qu’un homme s’y mêle, nous ne sommes plus en France, pays de l’égalité Hommes/Femmes.

centre culturel musulman 3
CCM de Grenoble – Soutien scolaire réel ou prélude à l’endoctrinement ? Le gouvernement se pose enfin la question.

 

Le CCMG propose également du soutien scolaire dont nous ne savons pas s’il est un but en soi ou aussi un moyen de recrutement de candidats à l’endoctrinement ?  La méthode est en effet un grand classique de ce genre d’établissements et la maxime de celui-ci est « CCMG, invitez vous à l’islam ».
Que cela inquiète le gouvernement il en était grand temps ! Que cela inquiète la municipalité, on attend toujours. On joint pour eux les déclarations de Soufiane Zitouni au journal Libération, peut être comprendront ils mieux qu’en lisant le Figaro ?

>>> LIBÉRATION: pourquoi Soufiane Zitouni a démissionné du lycée musulman de Lille

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *