E.PIOLLE FOURNIT L’EAU, L’ÉLECTRICITÉ et le NETTOYAGE QUOTIDIEN à “NUIT DEBOUT”

“Dans la ville de Grenoble (Isère), c’est la mairie qui paie la facture de Nuit debout. Depuis samedi, la municipalité verte, rouge et citoyenne d’Eric Piolle a pris un arrêté pour autoriser l’occupation, fournit l’eau, l’électricité et s’occupe du nettoyage matinal du campement, installé autour du parvis de la Maison de la culture (MC2),” écrit ” Libération ( 14/4/16)

E.Piolle (Verts/PG) et E.Martin (PG) qui jouent aux campeurs sur le parvis de MC2 (tout en conservant ses actions à Singapour pour le premier)  font financer par le contribuable Grenoblois la propagande de l’extrême gauche.

https://grenoble-le-changement.fr/4524-2/ ( LES AIDES SONT PUBLIQUES A GRENOBLE, LES BÉNÉFICES A SINGAPOUR)

A.CARIGNON: ” CEUX QUI NE PAIENT RIEN BÉNÉFICIENT des SERVICES”

Comme l’exprime dés hier Alain Carignon, Ancien Ministre, dans un communiqué “Dans une ville ruinée, écrasée d’impôts ou la taxe sur les ordures ménagères augmente de +19 % en 2016 ,ceux qui ne paient rien bénéficient des services, tandis que la ville est laissé à l’abandon en matière de propreté et d’entretien. Ceux qui récusent le travail et l’effort profitent donc pleinement du travail et de l’effort… des autres.”

<< grenoble-taxes-des-ordures-menageres-19-en-2016/

“CONTRAIRE à la LOI SUR LE FINANCEMENT POLITIQUE”

Ajoutant: “Cette subvention publique déguisée à une entreprise politique est totalement contraire à la loi sur le financement politique qui l’interdit.La municipalité Piolle pourtant mal élue met tous les moyens et les financements de l’institution municipale entièrement au service de son idéologie. C’est une dérive sectaire de plus en plus inquiétante. Le rôle d’un Maire n’est pas de souffler sur les braises, ni de financer le discours politique qui lui convient. D’autant que cette opération politique étant annoncée pour durer plusieurs mois, la note des Grenoblois ne fera qu’augmenter”.

<< extreme-gauche-grenobloise-dou-vient-largent/

Le PALAIS des SPORTS MIS à la DISPOSITION d’UN MEETING

Les fameux ” détecteurs de failles” grenoblois mettent les mains dans le pot de confiture sans vergogne et se servent sans se gêner le moins du monde. Déjà le mois dernier le Palais des Sports avait été mis gratuitement à la disposition du meeting Médiapart, E.Plenel auquel participaient Eric Piolle et Raymond Avrillier (Verts/Ades) aux frais du contribuable grenoblois. La ville est privatisée au service de quelques uns et  d’une seule idéologie.

<< piolle-plenel-et-mediapart-sur-le-dos-du-contribuable-grenoblois/

Jusqu’à quand les Grenoblois vont ils accepter que leurs impôts soient dilapidés à leur service?

 

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *