VOITURES BRÛLEES à GRENOBLE: ON GARDE LE RYTHME

“Quatre voitures ont été détruites par les flammes, dans la nuit de vendredi à samedi à Grenoble. Un premier incendie s’est déclaré peu avant 3 heures, rue Aimé-Pupin, dans le quartier du Village olympique. Une voiture a été détruite. Une heure plus tard, c’est rue des Alliés, dans le quartier du même nom, que trois voitures ont été détruites par un incendie.” ( DL 10/6/16)

DES DIZAINES de VÉHICULES FLAMBENT CHAQUE MOIS

Nous sommes rassurés. Grenoble garde le rythme. Plusieurs dizaines de véhicules flambent ainsi chaque mois dans l’indifférence générale. Résultat  la ville de Grenoble ne peut plus assurer ses bâtiments publics sans des primes faramineuses de 1, 5 M€ pour se garantir et la franchise du même montant ( 1,5 M€) soit en pratique l’impossibilité de s’assurer et le montant des incendies ( gymnase, théâtre,club de foot …) sont à la charge du contribuable.

<< les-compagnies-ne-veulent-plus-assurer-grenoble/

LA SINISTRALITÉ de la VILLE PÈSE sur les PRIMES d’ASSURANCE

Mais pour le particulier aussi la “sinistralité” de la ville pèse sur les primes. Beaucoup d’automobilistes recherchent des garages rares et chers puisque les municipalités successives (PS/Verts) ont réduit la part du nombre de places de stationnement obligatoires avec chaque logement construit.

0,8 PLACE de STATIONNEMENT PAR APPARTEMENT CONSTRUIT!

Destot/Safar (PS) l’ont fixé à 0,8 places de stationnement par appartement construit  ( ils ont construit 6000 logements dans le dernier mandat) . la municipalité Carignon l’avait fixée à 1,5 . Alors qu’un logement compte de 2 à 3 occupants en moyenne et que la Métro a fixé dans son étude/Ménages à 0,53 voiture par habitant. Soit autour d’ une place de parking manquante par logement construit. Ce qui explique que les Grenoblois ne peuvent pas protéger leurs voitures dans un garage sauf à des tarifs prohibitifs. Ce qui est rare est cher.

E.MARTIN (PG) : ” C’EST PLUTÔT CALME”

Alors que les voitures continuent à brûler l’adjointe à la ” tranquillité publique” Elisa Martin (PG) expliquait au DL du jour (9/4/16) que “c’était plutôt calme” en ce moment.

Il est vrai que  la municipalité Piolle (Verts/PG) était occupée à participer activement à la “Nuit Debout” que Grenoble raccroche péniblement.  Après les dégradations et les violences dont la ville a été victime Guy Tuscher , élu ( Extrême gauche) de la municipalité avait dénoncé dans le DL  une « réaction policière disproportionnée ».  Bernard Macret, adjoint (Verts/PG) espérait “plus de monde samedi.”

La NUIT DEBOUT: PIOLLE à SINGAPOUR, COSSE au GOUVERNEMENT ….

Ils agitent le chiffon rouge en prenant eux mêmes en municipalité des décisions qui n’ont rien à voir avec ce qu’ils défendent sur le parvis de MC2.  Ils ont tout de même confié l’éclairage public à Bouygues/Vinci plutôt qu’au service public!

<< /geg-la-municipalite-piolle-vertspg-attribue-17-me-a-bouyguesvinci/

E.Piolle demeure actionnaire à Singapour. E.Cosse remplace C.Duflot au gouvernement. Il se trouve toujours des Verts dans ou près de l’assiette au beurre après des déclarations tonitruantres sur l’autre  monde qu’on prépare la nuit debout.

<< /societe-de-e-piolle-aides-publiques-a-grenoble-benefices-a-singapour/

Mais ce sont les grenoblois les plus imposés de France qui trinquent dans leur vie quotidienne du fait de ces incohérences et de cet infantilisme coupable.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *