C.FRANCILLON (PS) à CORENC: MÉPRIS pour les PERSONNES et les FAITS

Claude Francillon (PS) ex correspondant du " Monde" à Grenoble
Claude Francillon (PS) ex correspondant du ” Monde” à Grenoble

3 jours de suite le DL a donné la parole à l’opposition de gauche au conseil municipal de Corenc. Conduite il est vrai par le journaliste  Claude Francillon l’ex correspondant du “Monde” à Grenoble, cette opposition très minoritaire dans la commune use et abuse de tous les procédés afin de mettre en cause les personnes.

<< claude-francillon-ps-a-corenc/

Elle s’inscrit dans la lignée du système Grenoblois car Claude Francillon a été un partenaire du systéme Avrillier/Comparat de disqualification de la droite. Il est un de ceux qui a popularisé les opérations de déstabilisation et participé à l’instrumentalisation de la justice contre elle.

<< destot-fioraso-pourquoi-le-rapport-publie-par-atlantico-est-une-bombe/

C.FRANCILLON (PS) POURSUIVAIT la DROITE COMME JOURNALISTE ( Le MONDE)

En effet Claude Francillon poursuivait la droite comme journaliste . Pendant des années des lecteurs du ” Monde” on ainsi été abusés croyant lire une prose équilibrée alors qu’ils avaient à faire à un militant qui cherchait les failles d’un camp et protégeait l’autre.Un conflit d’intérêt évident entre son métier et son engagement qui ne l’a jamais effleuré. Par contre à Corenc il en détecte partout.

<< /r-avrillier-vertsades-colistier-de-piolle-des-methodes-de-voyou/

CORENC: COMMUNE APAISÉE et BIEN GÉRÉE

Cette commune calme et apaisée, qui présente un budget avec un investissement 2016 supérieur à 2015 et une épargne positive devrait être louée en comparaison de Grenoble après 20 ans de gestion PS/Verts ruinée , avec une épargne négative, première de France pour l’impôt sur les ménages! Le ” Monde ” n’a jamais traité ce sujet…

<< grenoble-j-nemoz-rajot-lr-ancien-adjoint-aux-finances-fustige-ses-successeurs/

Jean-Damien Mermillod-Blondin au Conseil Municipal de Corenc
Jean-Damien Mermillod-Blondin au Conseil Municipal de Corenc

A CORENC C.FRANCILLON ÉCOEURE L’ASSEMBLEE

Lors du dernier Conseil Municipal Claude Francillon a encore profondément écoeuré l’assemblée communale bien au delà de la majorité municipale. Profitant des questions qu’un conseiller peut poser en fin de conseil , il se plaignait à nouveau que son article ne soit pas publié dans le bulletin municipal s’il n’était pas remis avant le 18 de chaque mois.  En effet à plusieurs reprises l’impression du bulletin a du être retardée car l’opposition ne remettait pas son texte dans les délais!

QUI EST ” DÉGUEULASSE ” ?

Jugeant ” dégueulasse” que cette règle lui soit désormais appliquée!  A cette répartie on comprend toute l’honnêteté du journaliste. On ne sait pas si ” Le Monde” retardait sa parution lorsque Claude Francillon ne remettait pas sa copie à temps?

<< c-francillon-pscorenc-etrille-par-le-postillon/

Mais surtout le dernier bulletin municipal de Corenc n’ayant pas été distribué en début de mois , mais seulement à compter du 9 mars, (quelle affaire !) Claude Francillon a mis en cause la municipalité afin de diffuser une rumeur sur on ne sait quel calcul ou manoeuvre politique. Ceux qui ne vivent que dans l’esprit du complot en détectent partout chez les autres.

Catherine Damiron " votre question est indécente"
Catherine Damiron ” votre question est indécente”

” VOTRE QUESTION EST INDÉCENTE et VOUS EN CONNAISSEZ la RÉPONSE”

Mais il en avait l’explication puisqu’il avait appelé le cabinet du Maire et avait reçu la réponse. Catherine Damiron Directrice de cabinet, ayant du subir une intervention chirurgicale la diffusion du bulletin a pris du retard.

Bien entendu Catherine Damiron s’est donc expliqué devant le Conseil Municipal, devant le public et devant la presse et a du répondre de ce qui relève de la vie privée. Elle l’a fait avec dignité soulignant tout de même que ” votre question est indécente et déplacée d’autant que vous en connaissez déjà la réponse. Vous m’avez appelé la semaine dernière pour me poser cette même question…” . Elle y avait répondu à titre personnel.

UN MÉPRIS POUR LA PERSONNE ET POUR LES FAITS

Un homme d’honneur, simplement respectueux de la vie des personnes n’aurait pas cherché à rendre public ce qui n’avait pas à l’être.

Créer un incident à partir d’un tel sujet fait démontre qu’à Corenc l’opposition n’a vraiment rien à dire contre la gestion de JD Mermillod-Blondin le Maire.  Mettre sur la place publique sans retenue l’intimité des personne permet de toucher une fois de plus la véritable culture politique de la gauche et des Verts qu’incarne si bien Claude Francillon: elle  n’a que mépris pour la personne humaine et pour les  faits.  Circonstance bien aggravante pour un journaliste.

<< corenc-c-francillon-ps-doit-rendre-des-comptes/

 

 

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *