JARDIN DE VILLE : ENCORE LES TRONÇONNEUSES !

Les tronçonneuses sont revenues au jardin de ville ! Elles étaient déjà passées il y a un mois mais ça n'a pas suffi. L'écologie façon Verts/Rouges en redemande. Marronniers, tilleuls, peupliers, platanes, tous les beaux arbres de Grenoble voient passer les tronçonneuses !

JARDIN DE VILLE, 8 MARS 2016

A la vue de ces images on se pose la question : la mairie est elle passée au chauffage au greno-bois ?

JARDIN DE VILLE, 11 FÉVRIER 2016

actuellement au jardin de ville
le 11 février au jardin de ville
Au jardin de ville, plusieurs personnes nous avaient déjà alertés il y a un mois après avoir vu l'abattage de branches de platanes aussi grosses que la totalité des cure dents de Chine que E. Piolle (Verts/PG) a fait planter place Victor Hugo. Le son des tronçonneuses est devenu une inquiétude permanente pour les grenoblois. On le comprend. Depuis le début de l'année les massacres se déroulent à la chaîne : place Victor Hugo, square Vaucanson, parc Soulage, à Jean Macé, place Charles Dullin, parc Paul Mistral, parc Pompidou !!!

>>> ALLER VOIR E Piolle tronçonne dans tous les parcs

IL MANQUE TOUJOURS 2 TILLEULS AU JARDIN DE VILLE

2 tilleuls liquidés par Destot/Piolle au jardin de ville
2 tilleuls liquidés par Destot/Piolle au jardin de ville
D'autant plus qu'il manque toujours 2 tilleuls au jardin de ville. Des arbres que M. Destot (PS) avait violemment raccourcis et que E. Piolle (Verts/PG) a achevés peu après avoir été élu. Parmi toutes ses promesses il y avait pourtant celle de planter 5000 arbres. On découvre maintenant qu'il n'a jamais dit combien il en liquiderait et qu'il ne sait pas où planter vu qu'il bétonise tout l'espace disponible. Dans une ville où il ne reste plus que moitié moins d'espace vert par habitant qu'en moyenne en France.

>> ALLER VOIR les tilleuls disparaissent, le béton progresse

Cette haine grenobloise des arbres est évidemment incompréhensible et la municipalité Piolle s'abrite derrière sa fausse étiquette pour y procéder sans vergogne dans la ligne de la municipalité Destot (PS) à laquelle elle le reprochait d'ailleurs. A quand une municipalité qui renouera avec le respect des arbres et la création de parcs urbains , tels Pompidou ( 5,5 hectares) , V.Perrin, Marliave, Alliance, extension de Bachelard de la municipalité Carignon?

<< arbres-une-haine-grenobloise/

j'aime Grenoble et GLC

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *