M.BOILEAU (Verts/Ades): “M.DESTOT RÉAGIT PRESQUE COMME Alain CARIGNON”

M.Boileau (Verts/Ades) compagne de Vincent Comparat président de l'Ades le groupuscule gauchiste de R.Avrillier. Aprés avoir obtenu la tête de Gaël Roustan le directeur de cabinet , le clan a obtenu que M.Boileau remplace aussi M.Jactat sur la politique de la ville
M.Boileau (Verts/Ades) compagne de Vincent Comparat président de l’Ades le groupuscule gauchiste de R.Avrillier. Aprés avoir obtenu la tête de Gaël Roustan le directeur de cabinet , le clan a obtenu que M.Boileau remplace aussi M.Jactat sur la politique de la ville

Les mentalités Grenobloises évoluent. Ainsi Michel Destot (PS) constate ce que la ville est devenue et, oubliant qu’il en est un responsable important, finit par rejoindre une partie des analyses d’Alain Carignon. Pas encore ses propositions chocs.

Maryvonne Boileau, l’une des actrices du clan Avrillier/Comparat ( Verts/Ades) qui exerce de fait le pouvoir à Grenoble en a fait la remarque au Dauphiné Libéré ( 19/2/16): “Michel Destot réagit presque comme Alain Carignon”. Elle en est évidemment désolée.

<< grenoble-la-municipalite-se-retracte-autour-du-noyau-dur/

M.DESTOT (PS) et les VERTS/ADES ONT GÉRÉ GRENOBLE 13 ANS…

Elle met Michel Destot devant ses contradictions en lui rappelant que les Verts ont gouverné Grenoble avec lui pendant 13 ans (95/2008), elle-même étant présidente de l’OPHLM, Raymond Avrillier Adjoint au Logement : “ce n’est ni l’homme ni le maire que j’ai connu, très volontariste pour faire en sorte que la ville de Grenoble avance bien”.

<< logementun-temoignage-accablant-de-lechec-des-vertsades-a-grenoble/

UN BILAN NÉGATIF COMMUN

Et oui la politique de “bétonisation”, de mort des espaces verts, d’asphyxie de la circulation et de perte d’emplois et d’attractivité de l’agglomération n’est pas nouvelle! Le bilan financier qui fait de Grenoble la première ville de France pour l’impôt par habitant, la première pour les dépenses de fonctionnement, sur le podium pour la dette et avec un compte de gestion en déficit est bien un bilan commun.  Grenoble “avance bien”.

<< grenoble-j-nemoz-rajot-lr-ancien-adjoint-aux-finances-fustige-ses-successeurs/

DESTOT : LA FAUTE à  Piolle.     PIOLLE: LA FAUTE à Destot…

Dans une opération pathétique Michel Destot a tenté de mettre cette situation sur le dos de son successeur. Eric Piolle (Verts/PG) voudrait que ce soit entièrement du à son seul prédécesseur. Maryvonne Boileau, fidèle aux méthodes du système, cherche à discréditer la personne de Michel Destot par des considérations oiseuses sur l’âge du capitaine et aussi le qualifiant de “pas digne” ou s’accrochant aux mandats.

<< r-avrillier-vertsades-colistier-de-piolle-des-methodes-de-voyou/

Maryvonne BOILEAU SE RETIRE…  EN VOULANT DEVENIR SÉNATRICE

Elle même affirmant s’effacer alors qu’elle cumule la politique de la ville, la présidence de la Mission LOcale, la présidence de Grenoble Habitat et veut devenir Sénatrice de l’Isère comme Raymond Avrillier voulait l’être derrière André Vallini (PS). Honteux les donneurs de leçons.

Alain Carignon inaugurant ST Micro à Crolles dont il a réussi l'implantation: 25 000 emplois dans la filière aujourd'hui propose à nouveau des mesures immédiates et efficaces
Alain Carignon inaugurant ST Micro à Crolles dont il a réussi l’implantation: 25 000 emplois dans la filière . Aujourd’hui il propose à nouveau des mesures immédiates et efficaces

LE MIEUX? APPLIQUER les 10 MESURES IMMÉDIATES d’Alain CARIGNON

Le plus efficace, plutôt que de réagir “presque” comme Alain Carignon serait d’appliquer les 10 mesures immédiates qu’il propose pour sortir Grenoble de la crise.

https://grenoble-le-changement.fr/2015/10/31/a-carignon-10-mesures-pour-faire-redemarrer-grenoble/

Parmi elles rappelons que figurent:

1/ Prendre en compte dans tous les projets les déplacements en véhicule individuel (59% des déplacements dans l’agglo) au même titre que les transports en communs, le vélo et la marche à pieds, ce qui sous tend de stopper les autoroutes à vélo réservées à un seul mode .

RENOUER AVEC LA CRÉATION de PARKINGS de DISSUASION

2/ Renouer avec la création de parkings de dissuasion tels que ma municipalité les avait réalisés (Musée, Denfert, Europole…), stopper la suppression des places de stationnement (moins 2 200 en 10 ans) et les mesures coercitives envisagées (doublement du prix) à l’égard des visiteurs extérieurs, afin de permettre l’accès aux commerces

METTRE UNE BRIGADE ANTI-DÉCHETS et ANTI TAGS

3/ Mettre en place immédiatement une brigade anti-déchets et anti tags afin d’assurer la propreté de la ville, financée par le retour des colonnes Morris de Decaux et la suppression des totems municipaux (coût : 250 000 €) qui défigurent la ville

https://grenoble-le-changement.fr/2015/10/31/a-carignon-10-mesures-pour-faire-redemarrer-grenoble/

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

One Comment

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *