LE SYSTEME PIOLLE OU LA NOMENKLATURA GRENOBLOISE

un noyau dur: autour de E.Piolle E.Martin, O.Bertrand, A.Confesson, R.Avrillier
un noyau dur: autour de E.Piolle E.Martin, O.Bertrand, A.Confesson, R.Avrillier (Verts/Ades)

Hélas, la manière de fonctionner de la municipalité grenobloise s’apparente de manière troublante au système soviétique. Depuis leur arrivée au pouvoir en 2014, les éléments accumulés confirment ce triste constat, du poing levé d’E.Martin (FG) qui voyait en sa victoire l’aboutissement de la “lutte finale”, à l’indifférence totale aux revendications des habitants tous quartiers confondus, en passant par le dogmatisme caractéristique d’une équipe désireuse de mettre en place son idéologie d’un autre temps et d’un autre monde.

<< commerces-au-bord-du-declin-de-la-commercialite-selon-le-monde/

PIOLLE, APPARATCHIK EN DEVENIR

L’utilisation de la presse nationale pour l’annonce de certaines mesures telles que la limitation de vitesse, le SMS à Christiane Taubira suite à sa démission, le limogeage du directeur de cabinet victime des luttes de clan, E.Piolle démontre qu’il est bien un “pur” produit de la politique et non pas ce le personnage qu’il a sur-vendu aux Grenoblois, la vitrine légale d’une arrière boutique nauséabonde.  Sa gestion reconnue désastreuse par de larges pans de l’opinion ,son indifférence suffisante démontrent ,elles, que la ville de Grenoble n’est que le moyen d’une ambition personnelle.

<< parcs-terrain-de-foot-de-petanque/

A QUAND LA CREATION D’UN GREGOULAG ?

Etant donné le pathologique refus de dialogue avec les Unions de Quartiers, les commerçants, et autres instances citoyennes, il n’est pas impossible que le politburo grenoblois envisage la future mise en place de centres de rétentions ou de rééducation pour ses opposants. S’ils persistaient dans leur mode de vie, y aurait il un autre moyen?

<< rentree-a-grenoble-2-un-fonctionnement-corrompu-par-le-nepotisme/

Le SECTARISME et l’AUTORITARISME de L.COMPARAT (Verts/Ades)

Le sectarisme et l’autoritarisme de L.Comparat (Verts/PG)- un pilier su système- avec lesquels elle affirme au conseil municipal que “la ville émancipatrice, citoyenne, est en marche” font peur. L’attitude méprisante de la majorité à l’égard des revendications citoyennes prouve la vraie nature et la vraie référence politique de ces Rouge/verts qui sont  installés à l’hôtel de ville « jusqu’en 2020 « comme le rappelle Eric Piolle avec morgue.

https://grenoble-le-changement.fr/2016/02/13/e-piolle-accule-par-les-grenoblois-mecontents-nous-sommes-la-jusquen-2020/

Pas certain que leur système d’inspiration totalitaire ne s’écroule pas avant comme un château de cartes. Qui eut dit que la grande URSS, un modèle construit lui aussi idéologiquement, s’effondrerait un jour?

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

3 Comments

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *