LE CENTRALISME DÉMOCRATIQUE EST EN MARCHE A GRENOBLE

Eric Piolle, Elisa Martin, Raymond Avrillier, Olivier Bertrand, Alan Confesson, le noyau dur de l'extrême gauche grenobloise
Eric Piolle, Elisa Martin, Raymond Avrillier, Olivier Bertrand, Alan Confesson, le noyau dur de l’extrême gauche grenobloise

Conçu par Lénine, le centralisme démocratique c’est la disparition des volontés individuelles au profit de la volonté unie du parti.

Ses enfants E. Piolle , E. Martin et toute leur bande d’ultra gauchistes l’appliquent, en version pure et dure.

Comme au temps de l’URSS, les Grenoblois n’ont rien à dire, nos petits dictateurs locaux se voient en avant-garde éclairée devant imposer par la force leurs décisions à une population  qui ne serait pas à la hauteur des défis. Cette population, c’est nous .Pour ce faire ils ont mis en place toute une usine à gaz sophistiquées de fausses instances de concertation afin de noyer le citoyen.

<< grenoblecomment-la-municipalite-piolle-tue-la-democratie-locale/

Les Unions de Quartier sont totalement ignorées et bafouées.

La grande démocratie participative qu’ils annonçaient dans leur programme électoral était un leurre, c’est le centralisme démocratique de Lénine qu’ils appliquent : ils décident, ils font, ils mettent les grenoblois devant le fait accompli, on l’a encore vu ces derniers jours place Victor Hugo et par les annonces de la fermeture de la ville .

<< agutte-sembat-e-piolle-vertspg-confirme-la-fermeture/

ILS APPLIQUENT LA DÉSOBÉISSANCE CIVILE CHÈRE A CET AUTRE VERT, NOËL MAMERE

A chaque fois ils appliquent la DÉSOBÉISSANCE CIVILE chère à Noël Mamère. Ces froids ultra gauchistes adeptes du “faire notre bonheur malgré nous” bafouent toutes les règles de la démocratie et imposent au plus grand nombre leur dogme et la chape de plomb qui va avec.

  • Jusqu’à quand les Grenoblois vont-ils accepter leur dictature  locale ?
  • Jusqu’à quand les Grenoblois vont-ils les laisser défigurer notre ville ?
  • Jusqu’à quand les Grenoblois vont-ils les laisser nous imposer la fermeture de tous les accès  ?
  • Jusqu’à quand les Grenoblois vont-ils les laisser transformer toute notre ville en un immense dépotoir ?
  • Jusqu’à quand les Grenoblois vont-ils les laisser donner notre ville aux zadistes ?
  • Jusqu’à quand les Grenoblois vont-ils laisser notre ville aux mains de l’adjointe aux incultures ?
  • Jusqu’à quand les Grenoblois vont-ils laisser la 1ère adjointe faire de Grenoble la ville la moins sûre de France ?
  • Jusqu’à quand les Grenoblois vont-ils laisser Piolle et ses sbires nous imposer leur froide idéologie ultra gauchiste
  • Jusqu’à quand les Grenoblois vont-ils les laisser couler notre ville dans encore plus de béton ?
  • Jusqu’à quand les Grenoblois vont-ils les laisser détruire nos emplois ?

ILS N’ONT ÉTÉ ÉLU QU’AVEC 23% DES VOIX

Grenoblois, sachez que Piolle et ses apprentis sorciers n’ont été élus qu’avec 23% des voix, même pas le quart des électeurs !

STOP ! A E.Piolle et E. Martin il est devenu urgent de dire NON. Un NON ultra déterminé car ils voudront l’ignorer. Un NON extrêmement fort car ils font semblant de ne pas entendre.

  • NON les grenoblois ne veulent pas de cette forme de dictature à visage humain !
  • NON les grenoblois ne veulent pas du bonheur malgré eux !
  • NON les grenoblois ne veulent pas devenir le supermarché de la drogue !
  • NON les grenoblois ne veulent pas de l’aggravation de la densification et de la bétonisation de Destot!
  • NON les grenoblois ne veulent plus de la suppression des places de parking !
  • NON les grenoblois ne veulent plus que la gestion du Palais des Sports permettent de gaspiller l’argen public!
  • NON les grenoblois refusent qu’Alpexpo demeure un puit de dépenses sans fond sans que la justice ne soit saisie et les responsables punis!
  • NON les grenoblois, premiers contribuables de France ne veulent plus de cette fuite en avant de dépenses qui reporte à demain de nouvelles augmentations d’impôts
  • NON  les grenoblois ne veulent plus être les cobayes d’expérimentations idéologiques qui ont toutes échoué!
  • NON  les grenoblois ne veulent plus qu’on construise des logements sans espaces verts 
  • NON les grenoblois ne veulent plus d’une ville souillée, taguée
  • NON les grenoblois ne veulent plus que les zadistes occupent l’espace public au détriment des habitants
  • NON les grenoblois ne veulent plus de ces destructions d’emplois 
  • MAINTENANT, C’EST NON, NON ON N’EN VEUT PAS !

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

One Comment

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *