3500 COMMUNAUX BOYCOTTENT les VOEUX de E.PIOLLE (Verts/PG)

Environ 500 personnes ( source DL) aux voeux de E.Piolle sur 4000 communaux...

Du jamais vu dans les annales des voeux du Maire aux employés communaux: autour de 500 présents sur les 4000 salariés municipaux.

Pour améliorer ses chances Eric Piolle (Verts/PG) avait pourtant loué le Summum, ajouté pour la première fois un spectacle pour attirer du monde avec  l’école de cirque Vit’Anim et un cocktail.

ÉVITER QUE E.PIOLLE NE SOIT INTERPELLÉ DIRECTEMENT

Jusque là les municipalités se contentaient d’un échange convivial permettant aux employés communaux d’aborder leurs élus et de faire remonter les dysfonctionnements. L’avantage du spectacle était d’empêcher que le Maire ne soit interpellé directement. Il est échaudé avec ce qu’il subit dans les quartiers.

(http://www.republicains38.fr/e-piolle-pris-a-partie-rue-de-strasbourg/)

L’ADJOINTE A CRÉÉ 4 COMMISSIONS dans un DISCOURS de 5 MN

Depuis près de 2 ans la municipalité Piolle promène les employés municipaux comme elle promène les grenoblois. Maud Tavel l’Adjointe au Maire ( ext gauche) avait lancé en 2014 une “grande conférence sociale” (!) . Dans un discours de 5 minutes elle avait créé 4 commissions selon la grande tradition d’enterrement des problèmes. Elles ont été désertées.

TOUTES les DÉCISIONS SONT PRISES dans l’OPACITÉ

Cela permettait de prendre en parallèle toutes les décisions: non remplacement des renforts, ne pas tenir sa promesse sur les assistantes maternelles : sa municipalité avait tenté d’ailleurs de briser leur grève en demandant aux élus d’aller apposer des affichettes sur les écoles le jour de la rentrée scolaire.

(http://www.republicains38.fr/la-municipalite-piolle-vertspg-briseur-de-greve/)

D’UN CÔTE LES APPARENCES, de l’AUTRE le VRAI POUVOIR

Le système mis en place est bien rodé: d’un côté on multiplie les instances vides ou sans pouvoir tels les conseils citoyens, budgets participatifs, comités de suivi et même vote sur les rythmes scolaires pour donner le choix de payer ou de payer, et pendant ce temps les décisions se prennent dans des instances inconnues et s’appliquent parfois avec brutalité .

(https://grenoble-le-changement.fr/2016/01/14/1643/)

LES EMPLOYÉS COMMUNAUX ONT VOTÉ avec LEURS PIEDS

En boycottant les voeux d’Eric Piolle les employés communaux ont fait comme les parents d’élèves avec les rythmes scolaires: ils ont voté avec leurs pieds et montré qu’ils ne se laissent pas tromper.

(http://www.republicains38.fr/grenoble-les-parents-deleves-votent-avec-leurs-pieds/)

 

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

One Comment

Répondre à Pugnale Joëlle Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *