PAS de PÈRE NOËL POUR les FINANCES de GRENOBLE

PAS de PÈRE NOËL POUR les FINANCES de GRENOBLE Les finances de Grenoble seront encore en rouge en 2016: l'épargne nette qui signe l'équilibre ou non des comptes sera négative: - 7,6 M€ La dette continuera d'augmenter ( (+11 %) avec un encours re­cord estimé à 330 M€, comme les recettes fiscales (impôts) : + 3M € . Par contre la ville va encore réduire ses investissements alors que le retard sur l'entretien courant est terrible: trottoirs défectueux, chaussée abimée, patrimoine délabré.Ce sont les éléments qui ressortent du vote du budget de la ville le 21 décembre dernier. (http://www.republicains38.fr/grenoble-ruinee-bientot-sous-…/) E.PIOLLE (Verts/PG) TRICHE SUR LA PRÉSENTATION Comme à son habitude E.Piolle (Verts/PG) a triché dans la présentation en expliquant qu'il s'agit d'un budget d’un “genre nouveau”, donc non comparable avec celui de 2015" (!). (http://www.republicains38.fr/e-piolle-vertspg-invente-lemp…/) "Les EXPÉRIENCES de CITOYENNETÉ"(!) Il s'agit de tenter de perdre les grenoblois afin qu'ils ne puissent s'appuyer sur aucune comparaison pour juger de sa politique . Sans rire ou par mépris E.Piolle a affirmé que le budget est sous le signe des expé­riences concrètes de la ci­toyenneté" pour" dessi­ner un meilleur Grenoble". ( DL du 21/12/15). Toutefois il a reconnu que le changement " heurte ceux qui ne veulent pas changer de cap..." ( DL du 22/12/15) QUARTIERS, COMMERÇANTS, CENTRE SOCIAL, CULTURE... Il n'a pas osé citer l'exemple fameux des " comités de suivi" ni le bilan des expériences concrètes de citoyenneté conduite jusque là compte tenu des réactions de colère qu'ils suscitent (quartiers, commerçants, acteurs culturels, centre social Chorier Berriat ...) GRENOBLE RUINEE .... Grenoble est ruinée et rien ne change en 2016: elle sera toujours la première ville de France pour l'impôt sur les ménages. La première ville de sa catégorie pour les dépenses de fonctionnement et la deuxième pour la dette par habitant. Avec un compte global en déséquilibre. (http://www.republicains38.fr/finances-20-ans-de-gauche-gre…/) ... NE PEUT PLUS ASSURER SES CHARGES de BASE Sans pouvoir assurer les charges de base: l'accueil des enfants dans les écoles, la propreté, l'embellissement, la sécurité , l'entretien du patrimoine des Grenoblois qui part en ruine lui aussi ( Tour Perret, ancien Musée, Orangeraie , Halle Sainte Claire) (epublicains38.fr/ecoles-personne-ne-croit-au-plan-piolle-v…/) UN BUDGET d'UN GENRE TRÈS ANCIEN Son budget est plutôt "d'un genre très ancien" pratiqué depuis 20 ans par la gauche et les Verts à Grenoble: la fuite en avant qui conduit la ville au déclassement, à la régression et à la paupérisation générale de sa population. E.Piolle n'a engagé aucun réforme de structure se contentant de raboter à la marge pour ( mal ) passer l'année. Quelle ambition. (http://www.republicains38.fr/grenoble-j-nemoz-rajot-lr-anc…/) Photos: 1/ Même le DL avait reconnu que Grenoble est la première de France pour l'impôt sur les ménages 2/ Le Point avait mis Grenoble au fond du tableau pour l'impôt, la dette et les dépenses de fonctionnement 3/ Sur le foncier bâti Grenoble bat tous les records d'impôts : les propriétaires sont doublement victimes puisque la valeur de leurs Biens à plutôt baissé en 10 ans. Elle a augmenté de + 57 % dans une ville comme Bordeaux! 4/ M.Destot (PS) et son Adjoint aux Finances J.Safar ont ruiné Grenoble en 20 ans 5/ Le "Figaro Magazine" a labellisé Grenoble " Médaille d'or des excès fiscaux"!
Même le DL avait reconnu que Grenoble est la première de France pour l'impôt sur les ménages
Le Point avait mis Grenoble au fond du tableau pour l'impôt, la dette et les dépenses de fonctionnement
Sur le foncier bâti Grenoble bat tous les records d'impôts : les propriétaires sont doublement victimes puisque la valeur de leurs Biens à plutôt baissé en 10 ans. Elle a augmenté de + 57 % dans une ville comme Bordeaux!
M.Destot (PS) et son Adjoint aux Finances J.Safar ont ruiné Grenoble en 20 ans

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *