CHARITY BUSINESS de NOËL pour E.PIOLLE (Verts/PG)

CHARITY BUSINESS de NOËL pour E.PIOLLE (Verts/PG)

Pierre Pavy est le gérant du restaurant “Le 5”, un établissement installé dans des locaux municipaux, ceux du Musée de Peinture et sa concession est donc municipale.

Il était membre du comité de soutien de la liste Piolle (Verts/PG/ADES) aux élections municipales. C’est son droit. Heureux hasard ce restaurant était le seul qui figurait dans l’opération ville sur l’Europe au mois de mai dernier. Dans les remboursements de frais des élus au Conseil Municipal on a aussi remarqué une note salée émanant du restaurant. Donc les élus de la majorité qu’il soutient le fréquentent. Quoi de plus naturel?

(http://www.republicains38.fr/leurope-de-e-piolle-les-3-con…/)

LE PERSONNEL EST BÉNÉVOLE …

Pierre Pavy organise une fois l’an une repas de charité à l’intention d’une centaine de démunis pour lequel 80 % de la marchandise est offerte par les fournisseurs et son personnel vient volontairement servir à titre gracieux….Pourquoi déplaire au patron? Du personnel bénévole n’est-ce pas totalement dans l’esprit de l’extrême gauche.

(http://www.republicains38.fr/agglo-grenobloise-lextreme-ga…/)

HOMMAGE à E.PIOLLE

Le gérant du 5 en profite pour rendre hommage à son propriétaire ..Eric Piolle qui “venait avant d’être Maire et il continue. Il nous donne du crédit et l’image d’une ville qui veut changer les choses”.(DL du 23/12/15)

Visiblement le “5” n’est pas victime de la crise. Peut être ses loyers sont ils adaptés à son activité? ça tombe bien. C’est Eric Piolle qui les fixe.

Charité bien ordonnée…

PAS de LECONS de GÉNÉROSITÉ à RECEVOIR

En tout cas beaucoup de restaurateurs grenoblois aimeraient faire de même et ne le peuvent pas. Ils n’ont pas de leçons de générosité à recevoir car tous ne dépendent pas de la municipalité.

(http://www.republicains38.fr/agglo-grenobloise-lhecatombe-…/)

UN RESTAURANT ADOSSE à un PARKING de 1000 PLACES

Sauf pour ce qu’elle ne fait pas sur la propreté, l’accès, la sécurité et le stationnement. Qui fait fuir leurs clients car tous ne sont pas adossés à un parking de 1000 places auquel les élus Verts/Ades étaient opposés nous rappelle l’ancien Adjoint aux Finances d’Alain Carignon!

(http://www.republicains38.fr/commerce-chronique-dune-mort-…/)

Photos:

1/ Le superbe Musée de Peinture, la place Lavalette et le parking de 1000 places un ensemble cohérent, réalisation de la municipalité Carignon qui intégrait un restaurant le “5”
(http://www.republicains38.fr/anniversaire-la-veritable-his…/)

2/ La Madelon avenue Alsace Lorraine n’a pas eu la chance du “5”: le restaurant a déposé le bilan

3 et 4/ “On nous a baladé” a expliqué le patron du “Petit Paris” une institution du cours Jean Jaurès avant de déposer le bilan. Coupé des clients pendant tous les travaux du tram, sans indemnisation, il n’a pas eu la chance de voir sa perte d’ activité compensée par les notes des élus…

5/ “l’exception” également cours Jean Jaurès a expliqué au DL que la suppression des places de stationnement avait des conséquences négatives ( DL)

6/ On doute que ce restaurant de l’avenue Félix Viallet dispose des moyens d’offrir 100 repas avec l’aide de ses fournisseurs et de son personnel
(http://www.republicains38.fr/agglo-grenobloise-lhecatombe-…/)

7/ la municipalité a laissé tomber M.Belkacem qui a refusé l’indemnisation proposée par Y.Mongaburu président (Verts/Ades) du SMTC tant elle était dérisoire. (DL) (http://www.republicains38.fr/smtc-et-commerces-le-scandale…/)

Le superbe Musée de Peinture, la place Lavalette et le parking de 1000 places un ensemble cohérent , réalisation de la municipalité Carignon qui intégrait un restaurant le " 5"(http://www.republicains38.fr/anniversaire-la-veritable-his…/)
La Madelon avenue Alsace Lorraine n'a pas eu la chance du "5": le restaurant a déposé le bilan
" On nous a baladé " a expliqué le patron du "Petit Paris" une institution du cours Jean Jaurès avant de déposer le bilan. Coupé des clients pendant tous les travaux du tram, sans indemnisation, il n'a pas eu la chance de voir sa perte d'activité compensée par les notes des élus...
" On nous a baladé " a expliqué le patron du "Petit Paris" une institution du cours Jean Jaurès avant de déposer le bilan. Coupé des clients pendant tous les travaux du tram, sans indemnisation, il n'a pas eu la chance de voir sa perte d' activité compensée par les notes des élus...

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *