UNE NOUVELLE CARTE POSTALE EN SERIE LIMITEE POUR GRENOBLE

UNE NOUVELLE CARTE POSTALE EN SERIE LIMITEE POUR GRENOBLE D’un Grenoblois excédé, nous recevons cette lettre, il nous demande de la publier, Nous la portons à votre connaissance. Il signale que la carte postale sera très prochainement mise en vente chez tous les bons commerçants de la place.
Bien plus que la majorité des villes, Grenoble est massivement vandalisée et enlaidie par les tags et les graffitis. Ce phénomène n’est certes pas nouveau, mais il bat désormais des records et il continue de grossir. Les moyens consacrés à la lutte sont devenus dérisoires. Quant à la répression, elle est depuis longtemps inexistante. (Au contraire toute forme d'expression est bonne à prendre selon la municipalité Piolle (Verts/PG) qui l'encourage. NDLR) NOUS EN AVONS RAS LE BOL. Nous voulons que la ville redevienne agréable. Nous voulons qu’elle cesse de ressembler à un no man’s land (ou parfois pire, à un coupe gorge), quand les rideaux et volets sont fermés comme c’est le cas tous les matins, tous les soirs, tous les dimanches et jours fériés. (http://www.republicains38.fr/commerce-grenoblois-e-piolle-…/) Nous voulons que tous les tags et graffitis déjà présents soient effacés. Nous voulons que le phénomène cesse d’être associé à une prétendue expression artistique et qu’il soit qualifié par les mots qui correspondent à la réalité : le vandalisme, la délinquance. (http://www.republicains38.fr/e-piolle-vertspg-se-couvre-av…/) Nous voulons que soit mise en place une ferme politique de répression et de lutte contre cette forme de délinquance. Pour toutes ces raisons nous avons décidé de nous lancer dans l’action. La première d’entre elles est une carte postale à l’image du Grenoble d’aujourd’hui. Ce n’est qu’un début. Bernard Cohrin.
Photo de Grenoble, le changement.

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.