A.CARIGNON: ” 10 MESURES POUR FAIRE REDÉMARRER GRENOBLE”

A.CARIGNON: ” 10 MESURES POUR FAIRE REDÉMARRER GRENOBLE”

Devant l’aggravation de la situation Grenobloise, la perte de confiance de tous les secteurs ( économie, culture, sportif, quartiers…) dans la municipalité Grenobloise , Alain Carignon a souhaité être positif et a proposé 10 mesures immédiates pour faire redémarrer Grenoble.

Pour lui « Il faut agir vite sur l’attractivité, la fluidité, l’accessibilité, la propreté et la sécurité.”

PRENDRE EN COMPTE les DÉPLACEMENTS en VÉHICULES INDIVIDUELS

1/Prendre en compte dans tous les projets les déplacements en véhicule individuel (59% des déplacements dans l’agglo) au même titre que les transports en communs, le vélo et la marche à pieds, ce qui sous tend de stopper les autoroutes à vélo réservées à un seul mode .

(http://www.republicains38.fr/pastille-verte-dans-lagglo-le…/)

RENOUER AVEC LA CRÉATION de PARKINGS de DISSUASION

2/ Renouer avec la création de parkings de dissuasion tels que ma municipalité les avait réalisés (Musée, Denfert, Europole…), stopper la suppression des places de stationnement (moins 2 200 en 10 ans) et les mesures coercitives envisagées (doublement du prix) à l’égard des visiteurs extérieurs, afin de permettre l’accès aux commerces

METTRE UNE BRIGADE ANTI-DÉCHETS et ANTI TAGS

3/ Mettre en place immédiatement une brigade anti-déchets et anti tags afin d’assurer la propreté de la ville, financée par le retour des colonnes Morris de Decaux et la suppression des totems municipaux ( coût : 250 000 €) qui défigurent la ville

UN PLAN RAPIDE D’ENTRETIEN et d’EMBELLISSEMENT

4/Instaurer un plan rapide d’entretien et d’embellissement du patrimoine à l’abandon: pavés, trottoirs, chaussée, ancien Musée, Tour Perret, Orangeraie qui perturbent la vie quotidienne et confortent l’image de désolation de la ville financé par la suppression de toutes les structures consacrées à la fausse concertation.

METTRE FIN AUX NUISANCES de la PRIVATISATION de l’ESPACE PUBLIC

5 /Appliquer tous les arrêtés municipaux pour mettre fin aux nuisances dues à tous les publics qui privatisent l’espace public à leur seul profit au détriment de la vie commerciale et du vivre ensemble.

PRENDRE EN COMPTE L’ACTIVITÉ COMMERCIALE AVANT TOUS TRAVAUX

6/ Prendre en compte prioritairement l’activité commerciale avant tous travaux dans une rue ou dans la ville, leur impact sur la fréquentation et prévoir une indemnisation systématique et rapide en cas de pertes sur le chiffre d’affaires afin de ne plus reproduire l’hécatombe des commerces que les travaux de la ligne E du tram a produit.

(http://www.republicains38.fr/grenoble-leconomie-claque-la-…/)

UN MORATOIRE de la BETONISATION et la SUSPENSION de 50 % de HLM

7/ Faire un moratoire de la bétonisation de la ville qui produit un effet répulsif et anxiogène et suspendre l’obligation de 50 % de HLM dans tous les projets jusqu’à ce que les 5 quartiers Grenoblois déjà en dessous du seuil de pauvreté aient retrouvé la prospérité .

(http://www.republicains38.fr/grenoble-5-quartiers-avec-une…/)

UN SYNDICAT INTERCOMMUNAL de la SÉCURITÉ avec la VIDÉO PROTECTION 24h sur 24

8 / Créer un syndicat intercommunal de la sécurité mettant les polices des communes qui veulent agir en commun, armer les policiers municipaux en lien avec une vidéo protection 24h/sur 24 et une police en capacité d’agir en temps réel y compris dans les transports collectifs soumis à une forte délinquance.

(http://www.republicains38.fr/pour-e-piolle-vertspg-grenobl…/)

DES AMENDES AUX PARENTS de MINEURS et le CRITERE de la TRANQUILLiTE dans l’ATTRIBUTION des HLM

9/ Convoquer les parents, émettre des amendes pour tous les délits commis par des mineurs dont les familles sont hébergées par l’OPHLM et intégrer le critère de tranquillité d’un quartier dans la politique d’attribution des logements sociaux.

STOPPER L’ÉTRANGLEMENT des ENTRÉES de GRENOBLE et PROGRAMMER les CONTOURNEMENTS

10/ Stopper la politique d’étranglement des entrées de Grenoble et programmer les contournements de l’agglomération (A 480, Nord), débloquer l’achèvement de Grenoble/Sisteron vers le Sud afin de donner un signal fort de la fin de l’asphyxie du cul de sac Grenoblois, mettre fin aux bouchons et réduire la pollution.

(http://www.republicains38.fr/a-51-a-480-la-municipalite-pi…/)

A.CARIGNON JOUE POSITIF pour GRENOBLE

Avec ses 10 propositions concrètes Alain Carignon démontre à nouveau sa connaissance de Grenoble et sa capacité à préparer l’avenir de la ville. Plutôt que de s’arcbouter sur ses dogmes, puisse la municipalité Piolle (Verts/PG) l’entendre dans l’intérêt des Grenoblois.

F.T

1/ Alain Carignon fait 10 propositions concrètes pour sortir Grenoble du marasme

2/ Alain Carignon propose de renouer avec sa politique de parkings de dissuasion comme ici le parking Denfert Rochereau construit par sa municipalité en même temps que la première ligne du tram

3/ quartier Malherbe ce sont les habitants qui ont ramassé les ordures dans la ville ou l’impôt sur les ménages est le plus élevé de France! Alain Carignon propose une brigade anti déchets financés par Decaux avec le retour des colonnes Morris et l’économie ( 250 000 € ) sur les Totems hideux qui défigurent la ville

4/ Un passage piétons parmi d’autres ( ici place Léon Martin) Alain Carignon propose un plan d’entretien de la ville afin de mettre fin à l’image de désolation de la ville

5/ la tour Perret qui s’effondre en plein parc Paul Mistral symbolise l’image de désolation de Grenoble et la ruine de la ville. Alain Carignon propose un plan d’entretien du patrimoine .

6/ Place Grenette: privatisation de l’espace public avec des conséquences graves pour les habitants et le commerce. Alain Carignon propose qu’il soit mis fin à cette situation.

7/ Alain Carignon propose de mettre fin aux étranglements volontaires des entrées de Grenoble: ici les 8000 véhicules/Jour qui tentent de pénétrer par la rue Casimir Brenier , les habitants subissant les nuisances

Alain Carignon fait 10 propositions concrètes pour sortir Grenoble du marasme
Alain Carignon propose de renouer avec sa politique de parkings de dissuasion comme ici le parking Denfert Rochereau construit par sa municipalité en même temps que la première ligne du tram
quartier Malherbe ce sont les habitants qui ont ramassé les ordures dans la ville ou l'impôt sur les ménages est le plus élevé de France! Alain Carignon propose une brigade anti déchets financés par Decaux avec le retour des colonnes Morris et l'économie ( 250 000 € ) sur les Totems hideux qui défigurent la ville
Un passage piétons parmi d'autres ( ici place Léon Martin) Alain Carignon propose un plan d'entretien de la ville afin de mettre fin à l'image de désolation de la ville
+4

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

5 Comments

Répondre à Grenoble, le changement Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *