LA BASTILLE: GRENOBLE ASPHYXIÉE

LA BASTILLE: GRENOBLE ASPHYXIÉE

Tout est fait pour empêcher l’automobiliste de pénétrer dans Grenoble. Pourtant selon l’enquête/Ménages de la Métro dirigée par le PS et les Verts près de 60 % des déplacements dans l’agglomération s’effectuent en voiture.

Ceux qui travaillent, les artisans, les commerçants, les professions libérales, les familles aux activités diversifiées.

ENCORE 40 PLACES SUPPRIMÉES QUAI de FRANCE

La suppression de près de 40 places de stationnement quai de France à la Bastille pour réaliser 250 Mètres de piste cyclable supplémentaire est la goutte d’eau qui fait déborder le vase après les 2 200 places de stationnement supprimés depuis 10 ans dans Grenoble. Ces travaux ont été engagés sans aucune concertation selon la méthode bien connue de Y.Mongaburu qui les réalise au nom du SMTC.
(http://www.republicains38.fr/tram-e-la-mort-du-commerce-gr…/)

Y.MONGABURU (Verts/Ades) 3 200 € le METTRE DE PISTE CYCLABLE

800 000 € pour ces 250 métres de piste annonce Yann Mongaburu (Verts/Ades) soit 3 200 € le mètre ! ( DL du 1/10/15) La superbe piste cyclable départementale réalisée à l’initiative de la municipalité Carignon, qui démarre après le pont de la Bastille sur la berge de l’Isère a coûté 10 fois moins au mètre.

UNE DOUZAINE DE BEAUX MARRONNIERS ABATTUS

Bien entendu la municipalité Piolle a abattu sans vergogne une douzaine de beaux marronniers et la voirie sera encore réduite. Des vélos qui assuraient 3 % des déplacements selon la dernière enquête, en fort développement pourraient assurer… 5%. Cela pose question sur des investissements disproportionnés car on peut imaginer que d’autres formules étaient possibles au bord de l’Isère.
(http://www.republicains38.fr/arbres-quon-abat-la-municipal…/)

BOUCHONS = POLLUTION et PERTE ÉCONOMIQUE

La création de ces goulots d’étranglement pour entrer et sortir de Grenoble a des conséquences graves sur la pollution par les bouchons. Sur l’activité économique aussi puisqu’ils entrainent la fuite de la clientèle à pouvoir d’achat et la mort des commerces.
(http://www.republicains38.fr/pollution-de-lagglo-e-piolle-…/)

RUE CASIMIR BRENIER VICTIME de la POLLUTION

La rue Casimir Brenier de l’autre côté qui voit passer jusqu’à 8000 véhicules/Jour qui tentent de se faufiler pour éviter la Bastille sera la nouvelle victime de la réduction de la voirie quai de France. Il est à craindre que des automobilistes supplémentaires tentent de passer par la gare. La municipalité Piolle consacre 800 000 € pour 250 mètres de piste cyclable mais refuse les travaux de mise à deux voies du quai Claude Bernard qui permettrait de soulager la population.
(http://www.republicains38.fr/rues-berges-et-brenier-a-gren…/)

A.CARIGNON A DEMANDE à E.PIOLLE de REVOIR SA POSITION

Une politique dogmatique, très coûteuse pour le contribuable , très négative pour les taux de pollution et l’économie locale. S’agissant des rues Casimir Brenier, Bergès, Alain Carignon ancien Maire et ancien Conseiller Général du quartier a demandé à la Mairie de revoir sa position et d’ouvrir le quai Claude Bernard. Les 800 000 € de travaux pour 250 mètres quai de France sont une forme de bras d’honneur aux grenoblois d’en face.

Photos:
1/ La Bastille asphyxiée, goulot d’étranglement et de pollution dans lequel la municipalité Piolle va construire 650 logements!
2/ Le Pont de la Bastille pour entrer ou sortir de Grenoble: l’enfer. La municipalité Piolle est en train de réduire la voirie du quai de France
3/ Rues Casimir Brenier et Bérgès jusqu’à 8000 véhicules/jour cherchent à pénétrer Grenoble par ces voiries: les habitants du quartier doivent supporter le bruit et la pollution
4/ Le quai Claude Bernard qui pourrait permettre de décharger la rue Brenier est fermé à la circulation dans ce sens. la municipalité Piollle refuse de le mettre en double sens: elle a trouvé au SMTC 800 0000 € pour réaliser 250 mètres de piste cyclable quai de France, réduisant encore la voirie avec des risques de report supplémentaire en face .
5/ La piste cyclable structurante réalisée par Alain Carignon et sa municipalité au bord de l’Isère sous l’autoroute de la Bastillle a utilisé la berge et coûté 10 fois moins cher .
6/ Avec la municipalité Piolle tout doit disparaitre: les marronniers sont abattus, la chaussée réduite, le stationnement supprimé quai de France
7/ Des travaux décidés et réalisés sans aucune concertation avec quiconque dans le cadre de la ” co-construction” bien connue de la municipalité Piolle et du soldat Mongaburu (Verts/Ades).

La Bastille asphyxiée, goulot d'étranglement et de pollution à côté duquel la municipalité Piolle va construire 650 logements à l'Esplanade!
Le Pont de la Bastille pour entrer ou sortir de Grenoble: l'enfer. La municipalité Piolle est en train de réduire la voirie du quai de France, après avoir réduit le bd Gambetta et refusé de mettre le quai Claude Bernard à double sens
Rues Casimir Brenier et Bérgès jusqu'à 8000 véhicules/jour cherchent à pénétrer Grenoble par ces voiries: les habitants du quartier doivent supporter le bruit et la pollution ( photo des habitants)
Le quai Claude Bernard qui pourrait permettre de décharger la rue Brenier est fermé à la circulation dans ce sens. la municipalité Piollle refuse de le mettre en double sens: elle a trouvé au SMTC 800 0000 € pour réaliser 250 mètres de piste cyclable quai de France, réduisant encore la voirie avec des risques de report supplémentaire en face .

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *