SOUS LES PAVÉS, les TAGS

LA BASTILLE DÉFIGURÉE
LE PIÉTON EST TOUJOURS VICTIME
LA BASTILLE DÉFIGURÉE
LE PIÉTON EST TOUJOURS VICTIME

Les pavés étant à disposition pourquoi ne pas s’en servir?  Ainsi aux Trois Dauphins, rue Félix Poulat on peut à la fois casser des vitrines ou les taguer. On a le choix, preuve du caractère avancé de la démocratie à la grenobloise instaurée par la municipalité Piolle.

L’absence d’entretien de la ville a bien un rôle dans la dégradation de l’esprit public. Les pavés à portée de mains participent de cette abaissement. La lutte contre la délinquance doit bien être globale comme nos collectifs de citoyens le préconise. La ville doit être exemplaire en matière de propreté, d’embellissement et le faire respecter.
Si elle ne se respecte pas elle-même , elle ne peut rien exiger de personne. La municipalité Piolle aura joué un rôle majeur dans ce climat délétère qui affecte toute la ville.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *