« PRIX ÉNERGIES CITOYENNES « : La FARCE de NOËL…

LE KIOSQUE du JARDIN de VILLE ABANDONNÉ
LA COURSE POURSUITE S'ACHÉVE place VAUCANSON
LE KIOSQUE du JARDIN de VILLE ABANDONNÉ
LA COURSE POURSUITE S'ACHÉVE place VAUCANSON

Si on en croit le DL du 25 décembre le  » prix Énergies citoyennes  » a été décerné à Grenoble par Serge Orru conseiller en développement durable du … Maire de Paris. Une preuve de sa totale indépendance et de ses investigations fouillées. En effet ,selon le DL,  Grenoble a été retenue notamment pour l’organisation de la Biennale des villes en transition (!). Il eut suffit à Serge Orru d’effectuer une très modeste recherche internet pour vérifier qu’il s’est agi d’une imposture, d’une opération de com’ lamentable sur fonds publics , décortiquée par un média indépendant, Place Gre’Net .

UNE LISTE des TÊTES de CHAPITRE de la GROSSIÉRE PROPAGANDE MUNICIPALE

Mais la liste ridicule reprend toutes les têtes de chapitre de la grossière propagande municipale : elle a été également retenue pour ses efforts en faveur de «  l’accompagnement des publics en difficultés par le CCAS » dont elle sabre le budget de 600 000 € . Serge Orru ose réciter aussi  » la démocratie locale et participative  » dont l’esplanade est un formidable exemple concret qui explose puisque toutes les associations– même les plus proches de la municipalité- les Union de Quartier et de commerçants dénoncent une véritable escroquerie. Pour n’en citer qu’un, mais de taille.

LA BÉTONISATION de la VILLE ÉCHAPPE à Serge ORRU 

S’agissant de la Presqu’ile Serge Orru retient  » la géothermie dans les constructions  » et pour Flaubert le prototype de la  maison en bois de Terra Nostra! Pendant que le béton coule à flot sur le site dans une ville descendue à moins de 12 M2 d’espaces verts par habitant.

N’en jetez plus. Après la « ville amie des ainés » qui augmente de plus de 278 % les tarifs des transports des plus de 75 ans  ou le label » ville engagée contre le Sida »(!) décerné à 13 villes sur 36 000 communes , les autres n’ayant aucun intérêt à lutter contre le SIDA ni à la «  la solidarité avec les personnes séropositives » mais attribué par un autre proche de la gauche, cette nouvelle farce tourne à la bouffonnerie grossière.Elle ne grandit ni Serge Orru, ni la municipalité Piolle et fait encore beaucoup de mal à la belle idée de citoyenneté qu’elle dévalorise toujours plus.

Il serait temps de stopper les dégâts.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *