L’AFFICHAGE SAUVAGE…

L'ARRÊTÉ ANTI ALCOOL PAS APPLIQUÉ
SQUARE Roger GENIN...
L'ARRÊTÉ ANTI ALCOOL PAS APPLIQUÉ
SQUARE Roger GENIN...

E.Piolle a préféré perdre 650 000 € de recettes dans une ville ruinée plutôt que de conserver l’afficheur Decaux qui entretenait son mobilier urbain et présentait les informations culturelles sur d’élégantes colonnes Morris…

Il a consacré 250 000 € de dépenses pour installer partout des panneaux d’affichage sauvage qu’il est évidemment dans l’incapacité d’entretenir. Quand les affiches ne sont pas décollées à moitié , elles jonchent le sol participant à ce climat de dégradation de la ville.

Entre la recette perdue et la dépense engagée on est proche du million d’€ pour cette opération désastreuse.

http://www.republicains38.fr/decaux-loperation-com-a-1-me-pour-la-municipalite-piolle-vertspg/

C’est plus, beaucoup plus, que le coût du maintien des 3 bibliothèques dans les quartiers difficiles…

Dans une ville au bord de la faillite est-il bon de continuer à s’enfoncer dans l’idéologie ?

http://grenoble-le-changement.fr/2016/06/20/destot-ou-piolle-ps-ou-vertsades-qui-a-ruine-grenoble/

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *