LA BASTILLE DÉFIGURÉE

MÊME des ARBRES de la Maison de la Nature...
SOUS LES PAVÉS, les TAGS
MÊME des ARBRES de la Maison de la Nature...
SOUS LES PAVÉS, les TAGS

Peut être certains grenoblois se rappellent ils les grandes déclarations du Guide Eclairé selon lesquelles les bâtiments universitaires abandonnés, squattés, tagués de la Bastille avaient enfin trouvé une destination privée?  Depuis des années les municipalités Destot/Fioraso  et maintenant Piolle n’ont jamais traité cette question.

Compte tenu des rapports entre l’agglomération et l’université, y compris financiers, il est évident qu’un Maire à la capacité de taper du poing sur la table . Comment les municipalités successives acceptent elles que la Bastille soit défigurée par ces friches urbaines?

La nébuleuse socialiste avec Geneviève Fioraso à la manoeuvre pousserait Patrick Lévy le Président de l’Université à prendre la relève de M.Destot et J.Safar aux élections municipales pour poursuivre dans un immobilisme qui a si bien réussi à Grenoble. Ils espérent faire le coup du visage nouveau et passer entre les gouttes. Un créneau visiblement fort encombré,  pas que par des nouvelles têtes!

Mais au préalable peut être cela  contraindrat-il Patrick Lévy à traiter au moins cette verrue Grenobloise des bâtiments universitaires de l’Institut de Géographie Alpine? Sait on jamais, à l’occasion d’une élection, nos élus et prétendants tels peuvent peut être régler au moins  un problème qui dépend totalement d’eux ?

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *