Grenoble, CAPITALE des GROUPUSCULES

Grâce à Eric Piolle tout ce que le pays compte de groupuscules gauchistes se retrouve à Grenoble. ça permet d’entretenir la flamme et de gonfler le cerveau des Grenoblois. Le prochain sera un important allié des Rouge/verts Grenoblois: le mouvement lancé par l’ancien socialiste Benoît Hamon organisera à Grenoble, sa première convention les 30 juin et 1er juillet prochain. ça ne va pas remplir les hôtels de la ville.

Une guest-star est annoncée par le DL en la personne de l’ancien ministre grec Yanis Varoufakis. Celui qui trouvait le gouvernement d’extrême gauche Grec trop à droite et s’est donc fait vider.

Eric Piolle a tenté de promouvoir ses « théories » économiques . Yanis Varoufakis ne voit pas en effet pourquoi on rembourserait ses emprunts?  Ce que le Grand Timonier grenoblois a plaidé à plusieurs reprises à sa manière, estimant que certains emprunts ne devraient pas être comptabilisés comme dette. Protestant contre cette ridicule comptabilité publique qui ne permet pas comme il le propose que les emprunts relatifs à certains  investissements soient  sortis de la dette, disparaissent de la comptabilité,  disparaissent tout court. Il suffisait d’y penser.

Reconnaissons qu’Eric Piolle après être parti fort dans le lancement de l’idée a plutôt profil bas. Même si les Français sont réputés méconnaitre les règles de base de l’économie, les réaction n’ont pas été très amènes… 

Ce beau monde va donc occuper l’espace médiatique début juillet afin de venir en renfort à l’exposition municipale qui dure jusqu’à fin juillet à l’ancien Musée sur le « réenchantement du monde » par Eric Piolle.

A se complaire avec ces groupuscules on comprend mieux pourquoi Eric Piolle est complètement à côté de la plaque…

12 mai 2018

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *