EN MARCHE : O.VÉRAN VEUT VERROUILLER

Après le 25 septembre « En Marche » va désigner son nouveau « référent départemental » de l’Isère suite au départ de l’actuel. Il s’agit du patron opérationnel du parti dans le 38. Dans les statuts il est désigné par Paris et les adhérents de l’Isère ne sont pas appelés à voter dans le cadre du mouvement participatif … Emmanuel Macron veut tenir la pyramide du haut en bas, toutes les manettes afin de bien contrôler aussi l’appareil et éviter les dérapages

Mais les candidats peuvent se faire connaitre et dans l’Isère sont candidats Loïc Jegat, Loïc Terrenes, Olivier Six, Philippe Warnier et Lahcen Benmazza. Dans la tradition du PS dont il est issu Olivier Véran tente de prendre le pouvoir local en présentant des candidats issus de la gauche tels Loïc Jegat (SOS racisme, PS, Seyssins et Didier Migaud) et  surtout Loïc Terrenes son propre attaché parlementaire qui lui donnerait le pouvoir direct sur le parti par l’intermédiaire de son salarié.

Ce sont les instances parisiennes qui trancheront et permettront de mesurer l’influence des uns et des autres. D’ores et déjà il semble que Cendra Motin la Députée de l’Isère candidate à la Présidence de l’Assemblée Nationale (!) qui a obtenu 15 voix soit hors jeu dans cette lutte…

13 septembre 2018