E.PIOLLE: ICI CANNES…

Il n’y a pas eu de vidéo  » Ici Cannes » comme celle du Montgenévre ou les pieds dans la neige Eric Piolle appelait à accueillir les migrants relayé par son conseiller « spécial » , E.Lecourt.

Avec son compère Christophe Ferrari ( Ps repenti) qui portait certainement les valises,  Eric Piolle (Verts/PG) a fait un séjour sur la croisette à l’occasion du MIPIM ( du 13 au 16 mars)  « le plus grand marché international des professionnels de l’immobilier, réunissant les acteurs les plus influents de tous les secteurs de l’immobilier (bureaux, résidentiel, commerces, santé, sport, logistique, industriel, etc.), pour quatre jours de conférences et de networking, offrant un accès inégalé aux plus grands projets de développement immobiliers et aux sources de capitaux à l’international.» écrit la présentation du salon! Tout à fait son genre de beauté affichée.

E.PIOLLE PASSE du COEUR des ROUTES de L’EXIL à… LA CROISETTE 

La Métro disposait de l’un des plus gros stands des collectivités  avec terrasse, chefs cuisinier, animations…Le coût du M2 est de l’ordre de 13 000€.  Moins la politique est bonne plus elle coûte cher.

Pour découvrir que ces deux élus étaient présents  il faut regarder la vidéo réalisée sur place (https://ecomnews.fr/article/Grenoble-expose-atouts-territoire-mipim ). Car eux si prolixes en tweets, comptes Facebook qui se mettent si aisément en scène on soigneusement caché cet épisode de leur vie publique. Enso Lecourt n’était pas là pour filmer par moins 12 ° comme au Montgenévre pour les migrants. La ou Eric Piolle  était allé «inspecter le poste frontière, au coeur des routes de l’exil ». Toujours cette honnêteté et cette transparence qui les caractérise. Sur la Croisette moins on a d’images mieux on se porte.

Cette duplicité permanente, ce manque d’authenticité est l’une des caractéristiques essentielles d’Eric Piolle qui voudrait jouer plusieurs tableaux. « On peut mentir une fois à tout le monde, on peut mentir tout le temps à une personne, mais on ne peut pas mentir tout le temps à tout le monde. » Abraham Lincoln (1809-1865).

 

 

 

24 avril 2018

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *