E. PIOLLE DELIVRE LE PERMIS DE TAGUER

 

Le Street Art est un art que nous respectons et que nombre d’entre nous apprécions.  Les Tags n’importe quoi n’importe ou qui permettent au dernier des attardé de souiller la ville et de s’en croire propriétaire nuisent à cette expression. La volonté de ne rien différencier, de refuser toute hiérarchie du beau , ce nihilisme en étendard est le plus mauvais service qui puisse être rendu aux auteurs de Nike ta mère ou les flics.

Ils contribuent à cette image dégradée de la ville qui tue son attractivité.

Avec ces images Eric Piolle  confirme le message qu’il fait circuler partout avec le tramway

http://grenoble-le-changement.fr/2018/06/02/e-piolle-degrader-cest-de-lart/

voir la photo de la fresque tout juste terminée rue de Turenne au niveau du Mac Donald

13 juin 2018

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *