Antoine BACK ( Verts/PG) FAIT TÂCHE

Grenoble, CAPITALE des GROUPUSCULES
PLACE de la COMMUNE ( ABBAYE) : DANGER

 

Antoine Back l’élu (Verts/PG) récusé par les quartiers fait tâche chez les insoumis. Il a visiblement été écarté du communiqué de soutien aux étudiants signé des élus de son ex- bande .

On retrouve en effet notamment les inévitables Elisa Martin,Jérôme Soldeville ( celui qui insulte les résistants en comparant les lois actuelles au régime de Vichy) Catherine Rakose ( chargée de Villeneuve et qui ne sait pas ou c’est) Alexandre Cohen élu de la municipalité Fontainoise dont les abus font l’objet d’une enquête du parquet du fait des avantages qu’ils se sont octroyés (!)   mais pas d’Antoine Back pour dénoncer la loi qui « remet en cause nos principes républicains en matière d’éducation » ( rien que ça).

Un communiqué qui soutient «  pleinement la mobilisation des étudiants et personnels universitaires sur le campus de l’Université Grenoble-Alpes.”  ( Dl du 9/5/18) .Une contestation ultra minoritaire aux conséquences dramatiques pour les étudiants qui veulent passer leurs examens ou pour la valeur des diplômes.

Antoine Back aurait toute sa place aux côtés de son collègue Alan Confesson qui signe aussi. Ce collègue dont il a pris la place à la co-présidence du groupe Verts/PG/ADES à la mairie….

C’est de moins en moins tendance de s’afficher avec Antoine Back.  » C’est ma casquette qui sent ?  » va t il bientôt demander à ceux qui ne veulent plus s’assoir à côté de lui. Il rejoint Corinne Bernard… ( Verts/Ades) démonétisée.

 

 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *