Championnet3

«Quand je pense que c’est nous qui vous avons élus, c’est quand même une sacrée trahison ! » avait lancé un électeur d’Eric Piolle à la réunion « d’information » de la Mutualité à propos de son matraquage pour le prix du stationnement.

<< /stationnement-payant-les-grenoblois-fuient-la-ville/

 » Je me sens chassé de chez moi dans cette ville » écrit un autre Grenoblois, Frédéric Champavier dans une lettre adressée aux Unions de Quartier et que nous nous sommes procuré.

S’adressant à l’un de ses collègues membre d’une Union de quartier  il relate que « de toute part à Grenoble et depuis un bon moment, la colère gronde de façon générale et sur énormément de dossiers. »

« IMPOSER A TOUS LES AUTRES LEUR VISION, TOUT EN LES PUNISSANT »

Et de poursuivre:  » je vous rappelle qu’Eric Piolle et ses amis n’ont été élus qu’avec à peine plus de 19000 voix et entendent, dogmatiquement imposer à tous les autres, tout en les punissant, leurs visions de ce que nous devons être ou faire aujourd’hui et demain.

« ELLE PRATIQUE L’ENFUMAGE AU QUOTIDIEN »

 » Il est évident que cette municipalité, sous ses faux airs de démocratie participative, pratique l’enfumage au quotidien, noyant les habitants sous une communication, de flots d’informations, et d’outils inutiles comme par exemple les Comités de Citoyens Indépendants ( indépendants ? Vraiment ? …) visant à court-circuiter les UQ. Cette municipalité pratique un vivre ensemble (j’adore l’expression…) entre eux seulement… En réalité, un autoritarisme et déni global de tous les personnes qui n’en sont pas…

Championnet2 - copie

« DES CHOIX FINANCIERS DÉPENSIERS RÉCUPÉRÉS SUR NOTRE DOS »

« Des choix budgétaires dépensiers ou bien qui coupent Grenoble d’entrées financières qu’ils entendent récupérer sur notre dos en nous parlant de solidarité ?

« Rachat du siège régional du Crédit Agricole, Abandon du festival du cirque au profit de Voiron, abandon des recettes publicitaires Decaux, investissement dans leurs totems de propagande, dans de nombreux panneaux d’expression libre…, des poubelles de tri publiques dont on doute fortement de l’efficacité, festivals Street Art, fête des tuiles, cabaret frappé gratuit maintenant,

 » BIBLIOTHÈQUES FERMÉES , CULTURE A LA CASSE »

« « Faite du Vélo »… etc… Combien tous les ans de millions d’€ en moins dans nos caisses ? Et que dire des bibliothèques fermées, de la culture à la casse, de la suppression des postes d’agents assurant la sécurité à la sortie des écoles, pour ne parler que de ces exemples ?

graffitis

 » QUE DIRE DE CETTE BÉTONISATION OUTRANCIÉRE ? »

« Que dire de cette bétonisation outrancière (déjà dans leur ancienne mandature) à grand coup de logements sociaux dans un Grenoble ou les quartiers difficiles sont partout, y compris au centre, ville qui se paupérise toujours plus, asphyxiée, manquant déjà cruellement de parkings publics et privés (quasi inexistants dans les nouvelles constructions) , d’espace verts, d’écoles….

 » NOUS PRENDRE POUR DES DOUX IDIOTS AU QUOTIDIEN »

« Nous prendre pour des doux idiots au quotidien est leur crédo, comme exemple parmi tant d’autres, nous expliquer que Nancy est plus propre que Grenoble sans s’expliquer pourquoi ? Qu’un coup ils peuvent accepter des terrasses, pas dans d’autres cas ? Ou bien qu’il est compliqué de contrôler les vrais faux SDF du centre ville , comme à Nantes ou Bordeaux qu’Eric Piolle considère ayant pris des arrêtés municipaux soit disant illégaux ? Et que dire de cette infantilisation des Grenoblois à travers ‘’Faite du Vélo’’?

La municipalité Piolle avait lancé une opération de délation avec un site "Grenoble, tu l'aimes". Devant le tollé elle a stoppé

La municipalité Piolle avait lancé une opération de délation avec un site « Grenoble, tu l’aimes ». Devant le tollé elle a stoppé

 » DES MÉTHODES DE DÉLATION, DE CHASSE AUX SORCIÉRES « 

« Je vous rappelle aussi l’épisode de la page facebook « Grenoble tu l’aimes », créée (commanditée ? ) de toute pièce par les amis directs de la municipalité, contre les commerçants (plus de 600 commerces à vendre à Grenoble..) qui avaient osé entamer une démarche de contestation en apposant des affiches sur leurs vitrines contre la politique actuelle de la ville… Des méthodes de délation et de chasse aux sorcières indignes.

UN SIGNE D’EXASPÉRATION: LE RECOURS des COMMERCANTS

 » Résultats, associations de riverains et commerçants, représentation des entreprises… finissent par claquer la porte devant l’autisme de la Mairie, se découragent, et nous le paierons encore plus cher si nous faisons de même.

« Un signe d’exaspération des commerçants qui viennent de déposer un recours gracieux contre ‘’CV / CA (Cœur de Ville, Cœur d’Agglo) ‘’.

 » DÉTOURNER L’ATTENTION, DÉCRÉDIBILISER LA PAROLE »

« Bien sur, lorsque des personnes s’opposent, politiques, (je laisse le terme de citoyens aux révolutionnaires..) habitants, commerces, entreprises.. l’attitude de la municipalité est toujours la même : détourner l’attention des vrais débats, minimiser la parole, la décrédibiliser, lorsqu’elle n’est pas tout simplement ignorée.

 » APPRENDRE A MANIPULER »

« La municipalité ramène en général les contestations sur le plan de la politique, en dénigrant et expliquant les accointances de telles ou telles personnes; mais en réalité, il est évident que nous sommes sur le terrain de la politique qu’ils pratiquent au quotidien sur tous leurs choix imposés.

Exemples (parmi d’autres) de manipulations sur le lien ci-dessous.

https://www.apprendre-a-manipuler.com/medias/10-strategies-de-manipulation-que-les- politiques-et-les-medias-utilisent-pour-nous-controler.html

... quand le Maire ne se fait pas interroger directement par un membre de son comité de soutien, ici Guillaume Laget

… quand le Maire ne se fait pas interroger directement par un membre de son comité de soutien, ici Guillaume Laget

LES GRENOBLOIS ONT BESOIN DES UNIONS de QUARTIERS

« Les Grenoblois qui par milliers souffrent et souffriront encore plus de ces situations, des méthodes d’Eric Piolle et sa municipalité, ont besoin des unions de Quartiers, censées les informer au quotidien (pas uniquement quelques fois par an) des actions des UQ, comme par exemple l’installation de sonomètre au bar de la Nat, les habitants et riverains ne l’ont su qu’en réunion avec l’UQ et la Mairie….

LE TERRAIN DE BASKET de HOCHE TRANSPLANTÉ DEVANT H&M !

« Informer les Grenoblois des projets de la municipalité comme par exemple, de déplacer les terrains de basket du parc Hoche sur le square Berthe de Boissieux devant h&m, important du même coup, à cause de l’acoustique du lieu, les bruits inhérents à ce jeux de ballon pour les riverains, à commencer principalement par les riverains de la rue Humbert 2….

« Les Grenoblois attendent des UQ qu’elles les représentent, les soutiennent et défendent!

« C’est à ce prix que les habitants reviendront vers les UQ qu’ils jugent aujourd’hui de connivence et complices de la politique actuelle et précédente.

Fabien Malbet (Verts/PG) montre le terrain de basket qui doit disparaitre à Hoche parce qu'avec les 12 00 logements autorisés la municipalité n'a pas prévu les écoles!

Fabien Malbet (Verts/PG) montre le terrain de basket qui doit disparaitre à Hoche parce qu’avec les 12 00 logements autorisés la municipalité n’a pas prévu les écoles!

LES ASSOCIATIONS INDÉPENDANTES ONT DU MAL A SE FAIRE ENTENDRE

« D’ailleurs, plutôt que d’une gestion des UQ clocher par clocher, affaiblissant la porté et importance des UQ, face à une municipalité unie, il parait aussi indispensable, en plus des actions elles-mêmes, de regrouper les sites internet des différentes UQ sous un site global, pour une vision, réflexion et action cohérente d’ensemble.

« Sous ce ‘’régime’’ municipal, des associations indépendantes comme par exemple tranquillité saint Bruno, comité de l’esplanade, ont vu le jour, et elles ont bien du mal seules à se faire entendre, à peser…. Comme les pétitions lancées de façon disparates et avec si peu de soutiens par des Grenoblois divisés, voir esseulés.

http://www.vivreagrenoble.fr/ https://www.facebook.com/TranquilliteStBruno?fref=ts

LA VIE DE MILLIERS D’HABITANTS SOUFFRANT DEJA DE NUISANCES ENCORE BOULEVERSEE

« Ce projet Cœur de Ville, Cœur D’agglo déjà décidé unilatéralement comme l’a écrit Pascale Clouaire ‘’nous allons faire de Championnet le petit Marais de Grenoble…’’ pour ne parler que du quartier Championnet, bouleverserait (encore plus qu’aujourd’hui) la vie de milliers d’habitants souffrant déjà des nombreuses nuisances quotidienne comme on l’entend de toutes parts : embouteillages, insécurité en explosion dans tous les quartiers et dans les transports en commun, bruits, pollution, tags, dégradations généralisées, manque ou absence d’entretien des infrastructures publiques, saleté, zonards, zadistes et roms, mendicité…

La carte de la pollution de l'agglomération démontre que le retard des travaux de l'échangeur du Rondeau et le refus d'élargir A 480 sont les deux premières causes de la pollution automobile ! Ce sont les élus Verts/Ades qui s'y sont toujours opposés

La carte de la pollution de l’agglomération démontre que le retard des travaux de l’échangeur du Rondeau et le refus d’élargir A 480 sont les deux premières causes de la pollution automobile! Ce sont les élus Verts/Ades qui s’y sont toujours opposés

« UN PROJET QUI PUNIT LES GRENOBLOIS »

« J’ai interviewé 3 commerçants (hors bars et restaurants…) de la rue Lakanal, les 3 sont contre ’’CV / CA’’ et 2 désirent en partir si la rue est piétonnisée. Tous ceux que j’interview sont contre d’ailleurs.

« Un ‘’projet’’ d’une vision dogmatique, qui punit les Grenoblois qui travaillent et l’économie impactée directement : 30 km/h généralisé; explosion des tarifs de stationnements, Opposition aux aménagements des Rondeau, A480, RN87 exposant directement la santé des Grenoblois dues aux particules fines des embouteillages. http://www.lesechos.fr/industrie-services/energie-environnement/0211050228014-pollution-de- lair-les-particules-fines-tuent-48000-personnes-en-france-chaque-annee-2008248.php

UNE LISTE DE MESURES CUMULEES pour un DESASTRE

« Ce ‘’projet’’ que nous devrions accepter par la force et le déni de ce que nous sommes:

– Suppressions de stationnements par dizaines (centaines ? )
– Réductions et suppressions de voies automobilistes, pour ce qu’on en sait pour le moment : Bd Maréchal Lyautey, Agutte Sembat et adjacents, Place Victor Hugo, Edouard -Rey, Berriat, Place Grenette, Rue Lakanal et adjacents..
– Créations de zones piétonnes
– Augmentations énormes pour les tickets résidents (en fonction des revenus..): pour notre couple, 552 € d’augmentation, qui passe annuellement de 288 € à 840 € de stationnement résident.
– Octrois de terrasses de bars et restaurants, contre l’avis des riverains et UQ (tout en supprimant des places de stationnements..) apportant les nuisances qu’ont sait, encore tout récemment, 2 terrasses rue Lakanal (alors qu’Elisa Martin nous expliquait que cette rue ne deviendrait pas la rue de la soif…), rue St Joseph, rue Voltaire, rue de Strasbourg…

les témoignages se multiplient sur " Grenoble, le changement"

les témoignages se multiplient sur  » Grenoble, le changement »

COMMERCES A VENDRE, ENTREPRISES QUI REFUSENT de VENIR à GRENOBLE

« Avez-vous remarqué l’état et la vie des zones piétonnes actuelles ou seuls les riverains étudiants ne se plaignent pas ? Un beau modèle de réussite de vie et économique à tous points de vues ?

« Savez vous l’état des commerces Grenoblois, le nombre de ceux-ci en faillite depuis des années, en vente ? Des commerçants qui craignent de s’opposer publiquement sous peine de voir les bobo Grenoblois les bouder ? (citation vécue…) Le nombre d’entreprise qui refusent de venir à Grenoble lorsqu’elles ne la fuient pas ?

angle Sembat/ Lesdiguiéres les mesures sont déjà prises pour engager la fermeture de l'avenue

angle Sembat/ Lesdiguiéres les mesures sont déjà prises pour engager la fermeture de l’avenue

UN PROJET SANS ETUDE D’IMPACT

« Ce ‘’projet’’ déjà décidé par Eric Piolle et son équipe de réaliser Cœur de Ville, Cœur D’agglo, sans étude d’impact , doit être combattu, Unions de Quartier par Union de Quartier, et globalement avec le CLUQ, afin que la devise ne soient pas, nous sommes divisés pour mieux les laisser régner et agir impunément à nos dépends. https://www.change.org/p/non-%C3%A0-la-fin-de-la-circulation-dans-le-centre-ville-de- grenoble-sans-%C3%A9tude-d-impact

 » JE SUIS TRES GENTIL FACE A CES PERSONNES QUI FOULENT NOS LIBERTES DE PENSER et d’AGIR »

« D’aucun d’entre vous dirons peut être que j’y vais fort, mais je suis encore très gentil face à ces personnes qui n’hésitent pas à nous ignorer, à fouler aux pieds nos libertés de penser et d’agir.

« Ma famille vit à Grenoble depuis le 19ème siècle, dans le quartier ou ma mère a vu le jour.
« Avec les miens, je me sens dans cette ville, que je vois reculer et se dégrader années après années sur tous les plans, tout bonnement chassé de chez moi, à l’image de tous ceux qui, sous cette politique et coups de boutoirs dogmatiques de cette municipalité, dans le même état d’esprit sont déjà parti de Grenoble ou bien le souhaitent aujourd’hui.

 » IL N’Y A QUE LE REFERENDUM QUI VAILLE DEMOCRATIE PARTICIPATIVE »

« Pour conclure, sur ce ‘’projet’’ de cette ampleur qu’est Cœur de Ville, Cœur d’Agglo, il n’y a que référendum qui vaille démocratie participative, le reste n’est que verbiages et faux semblants.

« Merci d’avoir eu la patience de me lire. Bien amicalement. »