LE PIÉTON MAL AIMÉ de la MUNICIPALITÉ

Abandonné, mal aimé le piéton grenoblois est le parent pauvre de la municipalité Piolle. Les itinéraires piétons bénéficient d’une signalétique hors d’âge, les marquages au sol sont inexistants, les priorités données aux vélos ont conduit à des situations aberrantes et dangereuses pour eux.

Très souvent les pistes cyclables sont installées au milieu des trottoirs ce qui contraint les cyclistes à traverser devant et au milieu des piétons. De nombreux conflits d’espaces sont créés par cette mauvaise organisation et les père ou mère avec enfants , notamment poussettes, en sont souvent les premières victimes.

TROTTOIRS DÉFECTUEUX PLEIN de TROUS 

A cela il faut ajouter des trottoirs et passages piétons défectueux , pleins de trous, parfois infranchissables du fait de la végétation qui a poussé et obstrue le passage. Aucun quartier n’est épargné par cet abandon du nord au sud en passant par le centre ville qui est une honte à ciel ouvert.  La suppression des feux piétons afin de faire face aux reports de circulation depuis la fermeture de Grenoble aura été la dernière goutte qui a fait déborder le vase.

SUPPRESSION DES FEUX PIÉTONS 

A plusieurs reprises, Unions de Quartiers, Associations d’handicapés ont alerté la municipalité sur les dangers qu’elle faisait courir aux piétons qui veulent traverser les voies : rue Lesdiguières, cours Berriat, rue Ampère… partout le piéton est livré à lui-même et doit jongler entre voitures et vélos sans aucune protection.

LA SOCIÉTÉ CIVILE POUR L’ALTERNANCE PLACE le PIÉTON AU COEUR de SON PROJET 

Dés l’élaboration de son projet municipal la société civile pour l’alternance avec Alain Carignon a placé le piéton au centre de sa politique de déplacement. Un véritable plan sera élaboré en faveur de ceux qui sont le premier mode de déplacement dans la ville et sont totalement méprisés par la municipalité.

Sécurité, itinéraires, signalétique y compris au sol, trottoirs… tout est à faire quand on constate comment la municipalité Piolle a traité les piétons…

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

5 Commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *