ÉCOLE LA FONTAINE : FAUT IL PROTÉGER LA COUR ?

L’école La Fontaine à Villeneuve (quartier des Géants) ne dispose pas de cour protégée. L’espace de jeux des élèves est même situé derrière une butte qui peut s’avérer problématique dans la mesure ou volontairement ou par inadvertance peuvent débouler des objets de tous ordres.

Des parents d’élèves ont souhaité qu’une véritable cour protégée soit créée ce qui nécessite simplement de déplacer la butte. Dans la communauté éducative cette demande ne fait pas l’unanimité pas plus d’ailleurs que le statut quo qui pourrait être dangereux. La municipalité Piolle n’a pris conscience d’aucun des enjeux de sécurité dans la ville, pas plus pour les élèves que pour les habitants.

UNE LARGE CONSULTATION des PARENTS D’ÉLÈVES EST INDISPENSABLE 

Aucun débat n’a été engagé à ce sujet afin de peser tous les aspects et les risques encourus. Une large consultation des parents d’élèves est indispensable. Fabien Malbet l’Adjoint au scolaire (Verts/PG) est aux abonnés absents.

Les événements qui ont marqué encore récemment la place des Géants -éloignée de l’école- incitent à la prudence et à l’application du principe de précaution qui vaut autant pour les hommes que pour … la nature.

LES JARDINS CONÇUS AVEC LES ÉLÈVES SACCAGÉS 

Des riverains nous ont aussi adressé les images de cette délinquance « ordinaire » qui a saccagé les jardins potagers conçus avec les élèves aux abords de l’école, aux pieds de la butte. On comprend la déception de leurs initiateurs face à une voyoucratie qui ne respecte rien ni personne.

Ce climat si caractéristique de l’évolution de Grenoble n’est pas propre à un quartier, il concerne toute la ville. Sauf qu’à Villeneuve demeurent des résidus de l’idéologie soixante-huitarde qui a prévalu pour sa création. Malgré des résultats catastrophiques produits puisqu’en matière de sortie de la pauvreté, d’intégration dans la société, de partage des valeurs, de promotion sociale le quartier figure parmi les 10 les plus en difficultés de France après 45 ans d’existence.

30 % DES EFFECTIFS SCOLAIRES du NORD de GRENOBLE VIENNENT DU SUD 

Ses habitants sont majoritairement victimes et en matière d’éducation  les plus favorisés détournent la carte scolaire puisque les établissements  du nord de la ville sont composés à 30 % d’effectifs qui viennent du sud. Pour aucun des équipements du quartier -centre de santé, gymnase des Trembles la municipalité ne fait face à ses obligations minimales.

Avec la règle des 3 tiers qu’Alain Carignon veut instituer dans les quartiers (1/3 HLM, 1/3 Propriétaires 1/3 activités) en commençant par installer le Maire et les services municipaux à Villeneuve, la nouvelle équipe de la société civile pour l’alternance veut véritablement changer la donne en établissant une mixité réelle. La valorisation des écoles et la sécurité des élèves passe aussi par là.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *