BEAUVERT : E.PIOLLE VEUT BÉTONNER les VILLAS HLM

BORDEAUX EN SURCHAUFFE ÉCONOMIQUE et D'EMPLOIS ...
MALGRÉ LE SONDAGE E.CHALAS SERAIT LA CANDIDATE MACRON ?

Rue de l’Obiou quartier Beauvert les villas HLM et leurs jardins sont côté à cote, bordées d’arbres. Elles sont abandonnées par ACTIS (Président E.Piolle) qui n’a effectué aucune mise aux normes depuis des années mais les locataires présents parfois depuis des décennies effectuent des travaux d’entretien à leurs frais afin de bénéficier du minimum de confort.

DES LOCATAIRES HLM D’ACTIS ABANDONNÉS à LEUR TRISTE SORT 

Ils vivent dans un ilot de verdure dans un climat de bon voisinage et de solidarité. Ils sont évidemment abandonnés à leur triste sort. Depuis le début de l’année les ordures ne sont plus ramassées qu’une fois par semaine malgré l’augmentation de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères de plus de 19%. Le Règlement Sanitaire Départemental est formel dans son article 77 : les immeubles d’habitation doivent avoir un local dédié aux conteneurs : fermé, ventilé et muni d’un point d’eau.

E.PIOLLE EST AU DESSUS des LOIS et des RÉGLEMENTS 

Or, à Beauvert, il y a au moins deux immeubles ACTIS qui n’ont pas de local dédié (1 et 7 rue de la Dent de Crolles). De fait, lorsque les conteneurs sont pleins, le dépôt appellant le dépôt, on se retrouve avec des monticules de déchets putrescibles aux 4 coins du quartier, qui attirent les rats et les moustiques. ACTIS (Président E.Piolle)  est évidemment au dessus des lois et Règlements en vigueur.

RECRUDESCENCE des MOUSTIQUES TIGRES 

Le quartier subit aussi une recrudescence des Moustiques Tigres car  les maisons condamnées par ACTIS (Président E.Piolle) ne font l’objet d’aucun entretien courant. A savoir, les parcelles sont en friche, les chéneaux ne sont pas nettoyés… Par conséquent, les moustiques se régalent puisqu’ils ont un environnement favorable pour nicher et se reproduire dans les poches d’eau stagnante. Rappelons les recommandations de Lucille Lheureux (Verts/PG) aux grenoblois : ne pas laisser de l’eau même dans les coupelles des pots de fleurs. Faites ce que je dis…

LES LOCATAIRES PAIENT L’ÉCLAIRAGE PUBLIC 

Les voiries ne sont pas entretenues par la municipalité (Maire, E.Piolle)  et par conséquent, à chaque pluie, des poches d’eau se forment sur la chaussée et favorisent la reproduction des moustiques…

Les locataires des villas HLM se voient aussi facturer… l’éclairage public ! Malgré des relances de ceux-ci pour faire supprimer cette charge indue, ils n’obtiennent pas de réponse.

Mais cet absence d’entretien, ces villas fermées, les risques pour la santé  (amiante dans les logements… moustiques… rats…) ont un objectif. La municipalité Piolle veut bétonner aussi Beauvert.

E.PIOLLE VEUT CONSTRUIRE UN IMMEUBLE HLM à la PLACE des VILLAS 

Du côté impair de la rue de l’Obiou, à la place des villas,  elle veut construire un immeuble HLM. Pour commencer. Les habitants se mobilisent et organisent une réunion le 10 juillet à laquelle sera présent Michel Poncerry.

Alain Carignon est allé à leur rencontre et leur a apporté son complet soutien. Il se bat contre l’uniformisation à marche forcée de la la ville, sa bétonisation intensive, pour la vente des logements HLM à leurs occupants en particulier ceux qui les habitent depuis des décennies. C’est le cas de Beauvert.

Alain CARIGNON A APPORTÉ UN COMPLET SOUTIEN 

La liste de la société civile pour l’alternance qu’il anime est totalement en phase avec la position des habitants de Beauvert. On peut espérer que pendant les 2 ans qui viennent les procédures empêcheront de commettre l’irréparable pour ce quartier. Au contraire il pourrait devenir un modèle d’accession à la propriété pour des grenoblois modestes  avec l’appui des pouvoirs publics, du maintien d’un quartier de villas dans un univers d’immeubles environnants et préserver un espace vert précieux à proximité du sud de la ville. Tout ce que la municipalité Piolle veut détruire.

 

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

3 Commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *