DEVENIR de L’ANCIEN PALAIS de JUSTICE : Alain CARIGNON DÉVOILE SES PROJETS

« L’ancien Parlement du Dauphiné rénové  en respectant son histoire pourrait devenir un lieu prestigieux , pour accueillir dans les meilleures conditions les touristes et présenter les atouts de l’Isère et de Grenoble : de lieu inanimé et triste, il pourrait être une vitrine exceptionnelle, lumineuse, pouvant accueillir manifestations, expositions, rencontres » écrit Alain Carignon au Vice Président du Conseil Départemental chargé du patrimoine, André Gillet.

En effet l’ancien Palais de Justice de la place Saint André est sous utilisé depuis près de 20 ans et n’a fait l’objet d’aucune mise en valeur.

« L’IMMOBILISME a MALHEUREUSEMENT PRÉVALU »

Dans une lettre du 29 janvier, l’ancien Ministre  « regrette que son histoire récente ait été stoppée dans les années 90 après que j’ai obtenu du Garde des Sceaux la construction d’un nouveau Palais de justice à Europole. » Précisant : « dans mon esprit, dès le transfert, ce bâtiment prestigieux, ses occupants partis,  devait devenir un des fleurons du département. L’immobilisme a malheureusement prévalu privant au passage l’Isère et Grenoble d’un atout  important pour leur attractivité pendant de longues années »

A.CARIGNON AVAIT OBTENU le MUSÉE de l’ÉVÊCHÉ et le MUSÉE de a RÉSISTANCE 

Alain Carignon fait état des réflexions « des collectifs citoyens que j’anime qui aimeraient voir renouer une synergie de développement entre le Conseil Départemental et la ville de Grenoble. La collectivité départementale est elle-même très présente sur le territoire Grenoblois au plan culturel et de notre histoire grâce aux décisions que nous avions prises ensemble de confier la gestion du Musée Dauphinois au département , de créer le Musée de l’Evêché et celui de la Résistance et de la Déportation. «

LE TOURISME EST UN FACTEUR CLEF de la SYNERGIE ENTRE GRENOBLE et L’ISÉRE

Ajoutant : « le tourisme est un autre facteur clé de la synergie entre Grenoble et l’Isère. Complémentairement de nos massifs qui font notre fierté la ville centre dispose d’atouts considérables pour développer un tourisme d’affaires, de congrès et culturel. Celui-ci est en berne faute de volonté politique et du fait de la dégradation de la ville.

« Mais nous entendons proposer aux Grenoblois de nouvelles ambitions et je tiens à vous en informer afin que le Conseil Départemental les connaisse dans l’hypothèse -que nous préparons- d’un changement d’orientation de la ville.

CRÉER UNE NOUVELLE PLACE EN SUPPRIMANT L’ACTUELLE MAISON du TOURISME 

« Pour nous l’ilot de l’actuelle Maison du Tourisme est une véritable verrue au cœur de Grenoble et l’idéal serait de réaliser une place dégagée de tout bâtiment donnant une pleine vision sur la façade du Lycée Stendhal, valorisant tout le centre ville. »

RELANCER LES CONGRÉS 

IL précise aussi que  « la ville de Grenoble relancerait une politique hardie et ambitieuse de congrès et d’expositions en réalisant un appel d’offres international afin que le site d’Alpexpo, soit mis sur le marché pour être confié à un privé. On peut aussi imaginer que d’autres bâtiments prestigieux, malheureusement abandonnés depuis la fin de mes mandats, tel l’ancien Musée ou l’Orangerie, deviennent à leur tour des facteurs de développement et d’investissements par la même méthode. «

UNE OFFRE CULTURELLE NATIONALE et INTERNATIONALE 

« La ville devrait aussi, s’appuyant sur le Musée de Peinture et le dotant de moyens de réaliser de grandes expositions , en lien avec MC2 et les autres musées , proposer chaque année une offre culturelle qui donne le désir de venir à Grenoble à des visiteurs à fort pouvoir d’achat. «

« Ainsi , en même temps que le département s’engagerait dans la création d’un lieu prestigieux pour la promotion du tourisme, la ville de Grenoble redoublerait d’efforts et d’initiatives pour l’accompagner. «

Peu à peu se dessine, secteur par secteur, projet par projet une autre ambition pour Grenoble, qu’elle ne peut réaliser seule.  Alain Carignon ouvre le débat du devenir de l’ancien Parlement du Dauphiné et sur l’emplacement de l’actuelle maison du Tourisme.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

2 Commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *