MICRO-CAPTEUR : le GADGET FINANCÉ PAR LE CONTRIBUABLE

« A Grenoble, on peut suivre la pollution en temps réel (et se sachant observée, la pollution a honte, s’en va la queue -de fumée- entre les jambes) » écrit le Groupe d’Analyse Métropolitain.

Le premier, le GAM a soulevé le ridicule de la présentation des micro capteurs individuels de pollution : un appareil est chargé de calculer en direct les particu­les fines, les résultats étant vi­sibles sur un smartphone. Pourquoi pas évidemment bien que sa fiabilité soit contestée ?

Le  joggueur très préoccupé de lui-même, par exemple,  est accro de savoir que courir au Sappey ou à Meylan n’est pas obligatoirement la garantie d’une pollution moindre.

IL EN COÛTE 178 000 € LES MICRO-CAPTEURS SEULS 

Savoir qu’il est préférable d’aérer 45mn l’appartement plutôt que 15 mn pour obtenir un taux de particule correct est capital pour le père ou la  mère de famille qui consomme  bio, trie ses déchets, sort sa voiture au compte gouttes, qui pense ses enfants menacés par la civilisation. Des « bobos-paranos » pour le Gam.

 Mais c’est leur droit. Par contre il en coûte « 178 000 euros les micro-capteurs seuls, sans l’appli, sans les coût de maintenance et informatiques etc. «  selon le GAM chaque appareil étant affiché 250 €.  Afin de bien comprendre les priorités, rappelons qu’Eric Piolle veut fermer l’école Claude Bernard car il prétend ne pas trouver les 180 000 € pour réparer la toiture…

MO BICIT’AIR : E.PIOLLE PREND LE BOBO POUR UN CRÉTIN

 Mais comme d’habitude on a droit à la com’ « citoyenne » de cette opération publicitaire appelée Mo­ bicit’air.  Toujours cette pub’ indécente avec un marketing par opération  prenant le bobo pour un crétin avec des appellations censées lui parler. On se demande jusqu’à quand ils vont accepter cette infantilisation ?

« Une participation citoyenne qui a également permis un partage de l’information entre les personnes.  Le micro-capteur permet de discuter autour de la qualité de l’air, d’apporter les éléments techniques à cette question angoissante. Il faut que l’information soit un outil d’aide à une décision, à un changement de comporte­ment », affirme  e Marie­-Blan­che Personnaz, directrice d’Atmo (DL du 5/10/17) dans la ligne de la municipalité.

LES DEUX BOUCHONS DE L’AGGLO PREMIÉRE CAUSE de la POLLUTION AUTOMOBILE

 Pourtant Air Rhône-Alpes qu’elle dirige est déjà financé sur fonds publics et fournit les données en temps réel. Pourquoi la collectivité devrait elle financer ceux qui veulent individualiser leur information ?

On attend plutôt que les crédits publics soient consacrés à la baisse de la pollution. Côté information le rôle des organismes de contrôle ne serait il pas de faire savoir que la politique de blocage des contournements de Grenoble (Rondeau et A 480) depuis 20 ans par les élus PS/PC et Verts/Ades est la première cause de pollution automobile de l’agglomération ? Ces deux engorgements sont  les 5 eme et 7 eme bouchons Français.

LES ÉLUS PS/PC et VERTS/ADES ONT CONSTRUIT AU BORD des AXES POLLUÉS 

Pourquoi ne pas plutôt « communiquer » sur le fait que contrairement aux recommandations de Air Rhône-Alpes ces mêmes élus ont conduit de vastes opérations d’urbanisme en bordure de ces axes (Portes de l’ouest, Bouchayer-Viallet…) et que les élèves de l’école  Vallier, les usagers du gymnase ou les spectateurs de la Belle Electrique sont de ce fait parmi les plus pollués de l’agglomération ?

LES INITIATEURS de la POLLUTION  OFFRENT des GADGETS

Quand connaitra t on l’impact de la fermeture de Grenoble sur l’augmentation de la pollution? Les premiers chiffres faisaient état de + 15% sur les boulevards.  Comme d’habitude pendant qu’on amuse le bobo qui n’y voit que du feu, convaincu d’un comportement citoyen parce qu’il veille sur sa seule personne -l’opposé de la citoyenneté- les fondamentaux les plus gras et les plus embarrassants de la pollution passent aux oubliettes. Et pour cause : les initiateurs sont ceux qui offrent les gadgets.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *