« NON M.PIOLLE, VOUS CRITIQUER N’EST PAS SALIR »

Après les rumeurs contre Alain Carignon, Eric Piolle y va de son attaque personnelle contre lui dans le DL (26/1/18). Voilà que s’en prendre à ses décisions serait essayer de « salir ».

Eric Piolle voudrait gouverner impunément. Si mauvaise décision il y a on imagine qu’elle a été prise par une part de lui-même qu’il ne connait pas.

Il se refuse à reconnaître aucune faute. Le communiqué de victoire pour avoir reçu le diplôme des « énergies citoyennes » (!) qui s’est avéré un terrible faux n’a donné lieu à aucune repentance, même pas la moindre excuse aux grenoblois. Un mépris qui en dit long sur l’arrogance municipale.

QUAND E.PIOLLE PRODUIT DES FAKE NEWS IL NE S’EXCUSE PAS 

L’accusation  d’une étudiante par Eric Piolle de propager des fake news parce qu’elle avait fait état des chiffres de l’organisme de contrôle de la pollution  ? Tancé par l’enseignante qui a confirmé la source, Eric Piolle  n’a pas fait amende honorable.

Alors que les notes de conjoncture de la Chambre de commerce font état mois après mois d’une chute de chiffre d’affaires pour 80 % des commerces grenoblois,  il continue de laisser dire que les conséquences des travaux « sont difficiles à mesurer pour l’instant ».

QUAND E.PIOLLE ABAT DES ARBRES POUR RIEN IL NE S’EXCUSE PAS 

Tandis que l’unanimité des Unions de Quartiers, des collectifs de citoyens, des habitants concernés dénoncent la fausseté organisée de l’affichage d’une concertation, il affirme encore dans son ITW aux « Affiches » qu’il est en train de «  promouvoir la démocratie » .

Quand reconnaitra t il que l’arrachage des arbres du Bd Gambetta et la création d’un arrêt du bus inutilisé pour 400 000 € est une erreur ? Qu’avoir enlevé les superbes cerisiers du japon place de la Gare pour ne les remplacer par rien est une grosse bévue? Elle a des conséquences sur la santé, sur l’environnement et l’embellissement de la ville.

Pour ne citer que quelques exemples au hasard.

ILS SE CROIENT TOUT PERMIS POUR FAIRE ADVENIR LA SOCIÉTÉ PARFAITE 

Mais ceux qui ont la révélation de la société parfaite qu’ils préparent pour notre bien commun se croient tout permis pour la faire advenir. Leur bain culturel est d’essence totalitaire. Chez eux la modestie ne dispose d’aucun espace. Leurs vrais adversaires doivent être disqualifiés, identifiés à un mal absolu. Ils font plus que les salir, ils voudraient les néantiser car tout ce qui résiste à leur ordre se situe quelque part entre réactionnaire et fasciste.

De notre côté nous nous refusons à toute attaque personnelle. Que ce soit sur le domicile du Maire, sur son 4X4 supposé … Ces sujets sont abordés avec précaution et dans le respect des hommes, seulement si Eric Piolle les évoque lui même publiquement. 

QUAND E.PIOLLE COMBAT les PARADIS FISCAUX EN ÉTANT ACTIONNAIRE à SINGAPOUR, IL FAUDRAIT SE TAIRE

Par contre, effectivement, nous dénonçons avec force la contradiction politique qu’il y a a adhérer au collectif Roosevelt de boycott des paradis fiscaux, à faire figurer dans son programme municipal nombre d’engagements de ne jamais travailler avec des banques installées dans des paradis fiscaux, de s’engager à ne pas subventionner d’entreprises installées dans des paradis fiscaux et d’être soi même actionnaire d’une société dont le siège est à Singapour qui a percu une avalanche de subventions publiques et vend des logiciels aux banques aux adresses figurant dans des contrées aussi transparentes que les Iles Caïmans .

QUAND Yann MONGABURU (Verts/Ades) FAVORISE LA SOCIÉTÉ de R. MARGUET (Verts/PG), IL FAUT PARDONNER  

Par contre, effectivement, quand un donneur de leçon comme Yann Mongaburu (Verts/Ades) se démène pendant des mois comme en attestent ses mails révélés par le Groupe d’Analyse Métropolitain (GAM) afin que la société dont Raphaël Marguet , conseiller municipal (Verts/PG) est directeur général obtienne un juteux marché de vélos de la Métro, nous le dénonçons. Parce que M.Piolle et ses amis les si délicats Raymond Avrillier et Vincent Comparat seraient silencieux et très discrets si un élu de droite était pris la main dans le pot de confiture ?

De notre côté -contrairement à Eric Piolle- il peut nous arriver de commettre une erreur. Le peu de fois ou celle-ci est intervenue  nous l’avons reconnu honnêtement.

QUAND E.PIOLLE PIÉTINE LA DÉONTOLOGIE JOURNALISTIQUE, IL FAUT ÊTRE BIENVEILLANT 

Nous attendons toujours que la Pravda municipale , Gre’Mag, qui a diffusé une fausse information concernant  Pierre Frappat rectifie dans un de ses numéros afin que le lecteur connaisse la vérité. Les Rouge/Verts n’ont jamais tort et Eric Piolle peut même se permettre de piétiner la déontologie journalistique.

C’est qu’ils ont une peau de bébé, un épiderme très sensible. Eric Piolle rejoint Alan Confesson qui aime la souffrance  révolutionnaire chez les autres et s’est trouvé bousculé par la plèbe : il  s’est donc éloigné du public au Conseil Municipal mais s’estime maintenant maltraité par Richard Cazenave!

Incarnant le Beau, le Bon ils ne peuvent en effet être malmenés. Cette tâche leur revient en exclusivité mondiale. Pourtant  ces élus sont associés au pouvoir local depuis 16 ans dans les 22 dernières années.

QU’ONT ILS FAIT de GRENOBLE ? QUEL EST LEUR BILAN ? 

Les grenoblois ne se laisseront pas enfermer une fois de plus dans une  dialectique de théâtre entre le vilain Carignon et la beauté immaculée des élus que nous avons la chance d’avoir à notre tête.

Qu’ont ils fait de Grenoble ? Quel est le bilan de leur politique ? Vit on mieux depuis que la gauche et les Verts/Ades sont au pouvoir Grenoblois ? La pauvreté a t elle reculé ? La délinquance ? le vivre ensemble s’est il fortement amélioré ? L’attractivité de la ville également ? Débattez du fond.

A ces questions Eric Piolle doit répondre. Par par des invectives, des rumeurs, des postures ou la tentative de disqualification de l’adversaire. En démocratie le pouvoir répond de ses actes. M.Piolle et ses amis sont le pouvoir local. Ils ne réussiront pas à le faire oublier.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *