UN GRENOBLOIS à E.PIOLLE : « VOUS N’AVEZ PAS VOTRE PLACE SUR L’ESTRADE du VIVRE ENSEMBLE »

SUPPRESSION des FEUX PIETONS : "ÉCONOMISER sur L'ENTRETIEN et L'ACHAT de FEUX"
SEULS LES TAGS au NOM de E.PIOLLE SONT EFFACÉS

 

Un Grenoblois a adressé ce mail à Eric Piolle en date du 22 janvier dernier et nous signale … ne pas avoir reçu de réponse. Nous ne pouvons mieux faire que de la publier:

Date : 22 janvier 2018 à 12:28
Objet : Fwd: Sur l’estrade … vous n’y étiez pas

À : eric.piolle@grenoble.fr

Monsieur Le maire,

 
Voila une photo que je viens de trouver et qui est, je trouve, assez représentative de la situation à Grenoble :
 
Hier soir sur l’estrade devant la cathédrale, il y avait les représentants des principaux cultes Juifs, Chrétiens, Musulmans. il y avait aussi des représentants des associations qui agissent pour le Vivre Ensemble, et enfin il y avait le préfet chargé de la sécurité, mais vous, vous, monsieur le Maire, vous qui avait élu par les Grenoblois vous n’y étiez pas !
« VOUS AVEZ LAISSÉ LA VIOLENCE et la PEUR S’INSTALLER dans les RUES de GRENOBLE »
 
Vous étiez la, derrière l’estrade, la tête baissée, car vous le savez bien, vous n’aviez pas votre place sur cette estrade : vous n’auriez certainement pas pu y monter sans déclencher l’indignation des Grenoblois :
 
-Vous avez laissé la violence et la peur s’installer dans les rues de Grenoble avec des discours intellectuels angéliques, avec des instructions de complaisance données aux policiers pour laisser faire, avec la suppression des caméras de surveillance appuyée de pseudos études scientifiques
 
-Vous avez aussi trouvé des excuses pour laisser mourir la culture, supprimé brutalement les subventions à des ensembles musicaux, fermé des bibliothèques…
« VOUS AVEZ TRAHI VOS ÉLECTEURS »
 
-Vous en avez trouvé d’autres pour trahir vos électeurs avec des politiques de restrictions budgétaires qui vous auraient donné la nausée en d’autres temps (non remplacement des fonctionnaires, …) plutôt que de vous attaquer courageusement aux vrais problèmes (l’absentéisme qui ne baisse pas…), pour renégocier des contrats sur des bases assez hasardeuses (éclairage public, …. quant aux promesses faites à vos électeurs sur la privatisation des parkings de Vinci,  on peut raisonnablement penser que vous ne les tiendrez pas, n’est ce pas ?…participant ainsi à ce rejet massif des Français pour cette classe politique irrespectueuse  )
« VOUS AVEZ PRIS DES DÉCISIONS SUR des BASES IDÉOLOGIQUES »
 
-Vous avez gaspillé l’argent public aux profit d’une idéologie d’un autre temps (la fête des Tuiles pour réveiller l’esprit de la Révolution Française, de la lutte des classes ?…qu’est ce qu’on se marre !)
 
-Vous avez pris des décisions sur des bases idéologiques sans même en mesurer les conséquences bien souvent opposées aux ambitions initiales. c’est d’ailleurs comme cela que l’on reconnait les décisions dogmatiques (suppression des publicités au titre de la lutte contre le commerce et le grand capital ou bien contre la pollution visuelle ?) Mais réveillez-vous non de non,  la réduction de la vitesses des voitures, jusqu’à une vitesse ou techniquement ces véhicules deviennent plus polluants justement, saurez-vous un jour au moins être capable de reconnaître vos erreurs ? l’appauvrissement du centre-ville au détriment des commerçants…
« DEMAIN VOUS CHERCHEREZ des EXCUSES »
 
Oui hier soir, les hommes qui se battaient de façon pragmatique et moderne pour un meilleur « vivre ensemble » étaient tous ensemble sur l’estrade, mais vous, vous n’y aviez pas votre place et vous le savez bien.
 
Vous avez aujourd’hui une posture bien plus idéologique que ces Imams, que ces Prêtres, et que ces Rabbins, que ces responsables d’associations catholiques, le dogmatique aujourd’hui c’est VOUS, et demain vous chercherez des excuses pour expliquer pourquoi et comment vous avez laissé une ville s’enfoncer dans la désolation au titre d’une idéologie et d’un dogmatisme d’un autre temps…
 
Oui cette photo est tout à fait représentative de la situation que nous vivons à Grenoble, regardez les : ils ont tous la tête levée prêts à travailler ensemble….mais vous avez la tête baisée à regarder vos chaussures !
 
En espérant qu’un jour vous allez vous réveiller , et que ce ne sera pas trop tard, pour que vous puissiez encore vous regarder dans un miroir !
 
PJ

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *