INNOVATION : LES DÉCHETTERIES FERMÉES HORS HORAIRE de BUREAUX

LA TIERSMONDISATION du CENTRE VILLE S'ACCÉLÈRE
L'INSURRECTION CONTRE LA POLICE ATTEINT TOUTE LA VILLE

Depuis début janvier les déchetteries sont ouvertes seulement de 9H à 12h et 14 H à 17 h30 ! Ce n’est pas une fake news . « L’objectif est de nous adapter à la réalité, d’offrir le service le plus performant » ose même, avec cette habitude stalinienne d’énoncer des contre vérités qui leur est propre, Georges Oudjaoudi le Vice Président (Verts) de la Métro, soutien de E.Piolle.  (DL du 3/12/18). On les sent imperméables à toute réalité, à toute sensibilité assénant leurs antiphrases avec la froideur de robots.

Le « service plus performant, adapté à la réalité » en effet ne sera même plus ouvert entre midi et deux. Ni le matin tôt, ni le soir.

“Bientôt, on va devoir poser une demi-journée pour pouvoir aller à la déchèterie“ lance un usager sur le site de la Métro. Ceux qui travaillent et les commerçants et artisans en particulier qui veulent se débarrasser des encombrants après les heures de travail ne le peuvent plus.

G.OUDJAOUDI (Verts) A « HARMONISÉ » les HORAIRES sur les BUREAUX 

Nos phares de l’avenir, ceux qui savent ce que la planète va devenir et se disent capables d’apporter des solutions à tous les problèmes complexes  du futur expliquent « Nous avions 21 horaires différents pour 22 déchèteries. Il nous fallait donc harmoniser tout cela d’une part pour pouvoir facilement communiquer et d’autre part pour la bonne gestion du personnel « ( Georges Oudjaoudi.)

Autant « harmoniser «  au plus simple et avoir un « gestion du personnel » tout aussi simplifiée. Avec cet horaire pas de problèmes en effet. On se demande ou ils vont chercher tant de nullité crasse. Pas une fois le contribuable et l’usager ne sont pris en compte.

C.FERRARI (PS) : « NOUS SOMMES TRÈS MAUVAIS » dans le TRI DES DÉCHETS 

Les mêmes pleuraient il y a quelques semaines parce que « nous sommes très mauvais » en matière de tri des déchets avait reconnu  (DL du 10/11/17)  Christophe Ferrari le Président (PS)de la Métro, factotum d’Eric Piolle.

Les Rouge/Verts très attentifs à ces questions  en tirent la conclusion qu’il faut rendre le plus inaccessibles possible les déchèteries ! Déjà devant les déchèteries fermées les week end les ordures de tous ordre s’entassaient, protestation silencieuse contre ces services publics fermés quand les citoyens pourraient les utiliser.

UNE ORGANISATION LA PLUS ARCHAÏQUE et INADAPTÉE AUX BESOINS 

Ces bureaucrates à front de taureau qui dirigent la ville et la métro imposent aux grenoblois le régime inouï d’une organisation la plus archaïque et inadaptée aux besoins qui soit. On se croirait en Union Soviétique au temps de Brejnev. Cela ne les empêche pas de pérorer toute la journée avec des discours creux et pseudo modernes. Leur incapacité à traduire ces paroles verbales en actes concrets est démontrée sur tous les sujets, y compris et d’abord sur les dossiers à propos desquels ils étaient censés être compétents.

LA VILLE VA ÊTRE de PLUS EN PLUS CRADE 

Les encombrants dans les rues de Grenoble vont être de plus en plus nombreux et la ville de plus en plus crade : Eric Piolle et ses thuriféraires abrutis en sont bien les premiers responsables. On ne voit même plus comment quelqu’un qui travaille pourrait être verbalisé de laisser ses encombrants sur le trottoir ? Il aurait des arguments pour attaquer le Maire. Rappelons que les élus PS/PC et Verts/Ades/PG ont augmenté la taxe sur les ordures ménagères de 19% en 2017 pour avoir les moyens de répondre aux besoins…

ADAPTER LES HORAIRES AUX USAGERS POUR TOUS LES SERVICES 

Alain Carignon et les collectifs de citoyens qui travaillent avec lui ont proposé au contraire un élargissement des horaires pour tous les services publics sur la base du volontariat pour le personnel : des déchèteries à la bibliothèque municipale en passant pas les services d’état civil c’est à une véritable révolution à laquelle ils veulent procéder : les grenoblois doivent pouvoir  déposer des déchets tous les jours, les étudiants étudier le dimanche, les administrés utiliser des services hors des heures de bureaux. En dégageant de nouveaux moyens avec des recettes nouvelles, leur projet répond à l’avenir d’une ville aux service du citoyen.

Les grenoblois n’admettront plus longtemps de payer les impôts les plus élevés des villes de plus de 100 000 habitants pour des services de plus en plus réduits. D’autant que s’agissant des déchets et des encombrants l’absence de tri à des conséquences très négatives sur l’environnement.

 

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

4 Commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *