Alain CARIGNON au CLUB des ARMÉNIENS : « AU MOMENT OU GRENOBLE TRAVERSE des DIFFICULTÉS… »

 » Au moment ou personne ne peut contester que Grenoble traverse des difficultés pour son vivre ensemble, la ville a besoin de l’engagement de la communauté Arménienne au plan public, associatif, économique » a déclaré Alain Carignon, Ancien Ministre à l’occasion du 40 ème anniversaire du Club des Arméniens vendredi soir notamment devant Eric Piolle, Maire de Grenoble.

LA CLEF de L’INTÉGRATION RÉUSSIE C’EST Le SYSTÈME de la MÉRITOCRATIE FRANÇAISE 

Invité par Grégoire Atamian, Président à la Maison de la Culture Arménienne à l’occasion d’un dîner de gala, Alain Carignon a exprimé sa reconnaissance à la communauté Armenienne de Grenoble qui avait réussi tout à la fois à demeurer fidèle à sa culture et à être pleinement membre de la communauté nationale en adhérant aux valeurs de la République Française. Pour lui « la clef de l’intégration réussie c’est de faire confiance au système méritocratique Français, ce qu’ont fait avec courage ceux qui avaient  tout perdu après le génocide, la guerre et la misère. Ils auraient pu se complaire dans une attitude victimaire laquelle aboutit à la marginalisation » . 

UN HOMMAGE APPUYÉ à Jean MARANDJIAN 

Il a rendu un hommage appuyé à Jean Marandjian, décédé,  qui a été en 1977 l’initiateur du regroupement des Arméniens, dont il a rappelé la valeur : sa municipalité l’avait nommé Président d’Alpexpo dont il  a assuré un extraordinaire développement par la création des parkings, de l’échangeur d’entrée, du Summum en présidant en même temps la Chambre de Métiers. C’est en réalité à partir de 1983, à l’arrivée de la municipalité Carignon, dont Geneviève Tchidémian était Adjointe aux Affaires sociales, que la pérennité des financements de la Maison de la culture Arménienne -inaugurée par Hubert Dubedout en février 1983-  a été assurée

TREMBLEMENT de TERRE : LA MUNICIPALITÉ CARIGNON SOLIDAIRE de L’ARMÉNIE

C’est encore  la municipalité d’Alain Carignon et essentiellement  Richard Cazenave, Député honoraire, qui a organisé une solidarité exemplaire avec l’Arménie au moment du tremblement de terre  ce dont se souvenaient aussi  tous les participants.

Un diaporama de cette riche histoire a été présenté, des danses folkloriques d’une très grande qualité, des intermèdes musicaux. Outre le Président, Alain Carignon été accueilli par Daniel Marandjian et Antoine Bedrossian. Par sa diversité, ses engagements et son activité, la communauté arménienne de Grenoble, très présente dans la vie économique est une chance pour la ville en cette période troublée.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *