CHAMPIONNET : UNE « CONDUITE de GRENOBLE » pour E.PIOLLE

SAMEDI 16h : RUÉE au CENTRE VILLE
L'OBS : "GRENOBLE AUX MAINS des DEALERS"

« On di­sait que Championnet était un village, très vert, mais avec le nouveau plan de circulation, le quartier est traversé par deux axes structurants (Gam­betta et Lesdiguières). Les ar­bres ont été coupés, la place Championnet a énormément de circulation, c’est désagréa­ble. L’ambiance village, on est en train de la perdre avec le tout voiture. On a l’impression que notre quartier a été sacri­fié» a lancé un habitant de Championnet à Eric Piolle (Dl du 1/12/17

Plus d’une centaine d’habitants étaient venus dire à Eric Piolle et à sa municipalité ce qu’ils pensent de sa politique! Une vraie « conduite de Grenoble ».

« JE SUIS D’ACCORD POUR RESPONSABILISER SUR LES POUBELLES, MAIS FAUT IL QU’IL Y EN AIT » 

Ainsi – « Qu’est ­ce que vous faites contre les nuisances diverses autour des terrasses ? » demande un autre habitant

– Le maire de Grenoble : «On monte des dossiers pour obtenir des fermetures administratives mais c’est... »

– «  Non mais concrètement?  » le coupe le grenoblois.

Ou encore: -« Je vois toute la misère du monde sur la place Championnet »

-« J’ai une douce berceuse jusqu’à 2h du matin »

– « J’ai droit aux cannettes qui jonchent le trottoir le dimanche matin (débarrassées le mercredi) »

– « Je suis d’accord sur la nécessité de responsabiliser les gens vis-à-vis des poubelles encore faut-il qu’il y en ait, encore faut-il qu’elles soient vidées »  (!)

SI ELLE NE PEUT PASSER PAR GAMBETTA, FAIRE LE DÉTOUR PAR JEAN JAURES…

Côté activité commerciale certains ont annoncé des baisses jusqu’à 60% ce qui ne corrobore pas les propos tenus par ailleurs par Christian Hoffmann, Président de Labell’ville aux cotés de Yann Mongaburu (Verts/Ades) ( Dl du 3/12/17).

Mais Eric Piolle a fait tout au long des réponses technocratiques afin de justifier son idéologie. Bien mal lui en a pris.
Ainsi, à une habitante du bd Gambetta qui doit se rendre un peu plus loin sur le cours et ne peut pas y accéder à cause du report de circulation, Eric Piolle et Antoine Back ont répondu qu’elle n’avait qu’a passer par le crs Jean Jaurès !

LE SUPERBE CERISIER du SQUARE SILVESTRI DEVIENDRA UN ESPACE de GLISSE 

Les habitants se sont opposés à l’abattage des arbres du square Silvestri l’un d’eux rappelant la présence d’un superbe cerisier «il deviendra un espace de glisse «  a répondu froidement l’inénarrable Antoine Back. La bétonisation du quartier (1 200 logements construits entre Bonne et la rue Hoche) sans équipement scolaire a pour conséquence de réduire encore les espaces verts.

Ou encore: « Il y a des nuisances sonores qu’on avait pas avant, et ça c’est votre responsabilité »

GYMNASE HOCHE : DÉFÉCATIONS, PRÉSERVATIFS, SERINGUES…

Il a été beaucoup question de la saleté du quartier une habitante interpellant Eric Piolle : «  Monsieur le Maire a été informé par mes soins il y a deux ans, par un grand mail, contenant deux pages avec plusieurs photos sur des papiers, plastiques -je commence par le bas de l’échelle-, des canettes, des défécations, des préservatifs et des seringues, qui se trouvent sous l’escalier du gymnase Hoche. Je l’ai signalé,  j’ai eu une réponse trois mois après. J’ai vérifié et rien n’a été fait. C’est un lieu devant lequel les élèves passent tous les jours «

Sébastien TOMASELLA : UN RARE MOMENT D’UNITÉ 

Sébastien Tomasella membre du bureau de l’Union de Quartier a abordé la question de la vente des boissons alcoolisées interdite après 21h par arrêté municipal. Faisant remarquer qu’il n’est évidemment pas appliqué. Or la politique est aussi un art d’exécution. Eric Piolle reconnaissant « il y en a toujours qui contourneront la loi c’est la nature humaine« . On sent une détermination à la faire respecter qui impressionne…

Mais Sébastien Tomasella aura permis aussi à un très  rare moment d’unité de s’établir en défendant le bureau de poste du quartier Championnet habitants et commerçants se montrant solidaires en fréquentant le plus souvent possible la Poste. Pour une fois qu’Eric Piolle n’était pas directement responsable d’une dégradation, il a sauté sur l’occasion : « C’est la bonne solution, on ne peut pas vouloir sauver le commerce de proximité et faire ses courses ailleurs » a t il lâché.

A.BACK ( Verts/PG) PREND LES GRENOBLOIS POUR des CANARDS SAUVAGES…

Par contre il y a eu plus que des murmures quant Antoine Back s’est chargé de donner les chiffres de report de circulation dans le quartier suite à la fermeture d’Agate Sembat : «  Sur Gambetta, il y a hausse de 2 % de la circulation, une baisse de 17% sur Hoche,de 47% sur Lakanal, et une hausse de 20 % sur Condorcet ».

Les habitants et les usagers voient bien que ces chiffres sont sous évalués même s’ils témoignent déjà que la municipalité a bien créé un désert d’un côté et des embouteillages de l’autre.

E.PIOLLE: « NOTRE PRIORITÉ C’EST LES VÉLOS SUR LES TROTTOIRS » (!) 

Les vélos sur les trottoirs qui mettent en danger les piétons ont été dénoncés par les habitants. Les réponses lénifiantes et les déclarations d’intention ont été accueillies par des rumeurs hostiles ; Eric Piolle osant dire  « Notre priorité, c’est les vélos sur les trottoirs » ou bien Jacques Wiart (Verts/PG) élu au déplacements en rajoutant dans la provocation : « Le piéton est bien le person­nage central de l’aménage­ment de l’espace public. » Les grenoblois  n’aiment pas être pris pour des canards sauvages.

F.CHAMPAVIER RÉCLAME UNE ÉTUDE D’IMPACT pour le SQUARE SILVESTRI 

Sur l’aménagement du  square Silvestri Frédéric Champavier, Vice Président demandé « une étude d’impact sur le bruit pour les habitants de la rue Humbert II » et a proposé que  la Ville installe  ce nouveau terrain de basket « sur un terrain à côté de l’école Lucie­ Aubrac, sans couper d’arbres ! »

Au contraire, dans le projet d’aménagement du square Silvestri  trois arbres doivent tomber dont le « vieux cerisier » déjà regretté dans le pu­blic. Et les Rouge/Verts grenoblois qui réclament une étude d’impact pour la moindre chauve souris qui risque d’être dérangée la refusent à des milliers de Grenoblois qui ont à subir les conséquences de leur politique.

E.PIOLLE: « JE REÇOIS des ENCOURAGEMENTS, L’IMMENSE MAJORITÉ des MESSAGES, C’EST « ON VOUS SOUTIENT »  » (!) 

Pour désengorger la rue Ho­che, Frédé­ric Champavier a également proposé de « laisser une voie circulante des rues Hoche à Lesdiguiè­res sur le boulevard Agutte­ Sembat. Une mesure simple et de bon sens ». Elle a donc bien peu de chance d’être retenue par les Rouge/Verts

« Je reçois des encouragements. L’immense majorité des messages, chaque jour et même plusieurs fois par jour, c’est : “(…) on vous soutient, continuez” expliquait encore Eric Piolle (Verts/PG) dans le Dauphiné Libéré (24/9/16). C’est ce qu’on constate tous les jours partout ou il ose encore se présenter. Il va expliquer  que devant les habitants de Championnet il a croulé sous les acclamations…

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

2 Commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *