RUE HÉBERT : AVANT, APRÉS…

TRANQUILLEMENT, E. PIOLLE (Verts/PG) ABAT son 3ème TILLEUL au JARDIN DE VILLE
FINANCES : Alain CARIGNON PROPOSE UN DÉBAT à H.SABRI (Verts/Ades)

 

Partout ou Eric Piolle passe l’herbe ne repousse même pas. La rue Hébert est ainsi défigurée après la rue Lesdiguières, après la place Victor Hugo, après la cours de la Libération, après le bd Gambetta, après le quai de France et avant l’esplanade qui serait la plus meurtrière : environ  140 platanes abattus pour bétonner le secteur. La suppression d’une véritable ceinture verte de l’entrée nord de la ville.

Il se confirme de plus en plus que cet abattage systématique a pour objet d’alimenter la Compagnie de Chauffage présidée par Hakim Sabri un adjoint (Verts/Ades) qui a besoin de 100 tonnes de bois par an pour justifier son caractère écologique !

Ils sont devenus fous. On comprend qu’Eric Piolle ait refusé la pétition que voulait soumettre Grenoble, le Changement aux grenoblois proposant un moratoire de l’abattage des arbres sauf danger imminent certifié.

Place aux images.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *