ABBAYE-CHÂTELET : E.PIOLLE POURSUIT LE BÉTONNAGE

Guy TUSCHER (Ex Piolle) LÈVE LE VOILE SUR LE CLAN AVRILLIER/COMPARAT (Verts/Ades)
VILLE APAISÉE: La place de VERDUN NOUVEAU TERRAIN D'AFFRONTEMENTS

Les habitants de la rue Marius Riollet manifestaient ces derniers jours: ils n’en peuvent plus de la délinquance, des voitures brûlées et de l’inaction municipale. Abbaye, Jouhaux, Châtelet sont des quartiers en difficultés et les copropriétés qui subsistent ici ou la ressemblent aux derniers des Mohicans.

Leur qualité de vie se dégrade, la valeur de leurs biens se déprécie. Il y’a quelques mois c’était le conseil syndical de la Résidence Poincaré à l’Abbaye qui se révoltait contre les constructions qui allaient les priver de soleil, Vincent Fristot, L’Adjoint (Verts/Ades) à l’urbanisme refusant de rien entendre.

LA DÉLINQUANCE EST PRÉGNANTE dans CES QUARTIERS AUSSI 

La délinquance est prégnante dans ces quartiers aussi. La vie est intenable dans des tours de Jouhaux ou 30 familles demandaient un relogement d’urgence ne pouvant lus vivre en sécurité. Le taux de chômage des jeunes en particulier est plus élevé que la moyenne nationale.

Les populations concernées auraient besoin d’ouverture, d’espaces verts, de véritable mixité sociale, c’est à dire de vivre aussi avec des populations plus favorisées.

E.PIOLLE (VERTS/PG) CONSTRUIT MÊME UN IMMEUBLE HLM DANS LE STADE ARGOUGES

Au lieu de cela, dans la parfaite continuité de la municipalité Destot/Safar (PS) Eric Piolle poursuit et aggrave la bétonisation du quartier, aggravé la proportion de logements sociaux prenant le risque de la guettoïser et d’isoler un peu plus les dernières co-propriétés qui essayaient de maintenir  un équilibre social.

Dans la continuité de l’Abbaye les immeubles poussent en rangs serrés et comme Président d’Actis, l’office HLM de la ville Eric Piolle s’est même octroyé un terrain en bordure du stade Argouges, rue de Washington afin de réduire encore les espaces sportifs et verts ! Il construit un immeuble HLM dans l’enceinte du stade !

M.DESTOT (PS) A CONSTRUIT 6000 LOGEMENTS EN 6 ANS !

On voit tous les jours ce que produit cette folie bétonnière, ce délire Grenoblois. La municipalité Destot avait déjà construit 6000 logements supplémentaires dans le dernier mandat, sans espaces verts supplémentaires, sans les écoles correspondant à ces nouvelles population. Bien entendu ces constructions ne modifient jamais le faux chiffre -destiné à donner mauvaise conscience- des « 18 000 demandeurs de logements ».

Mais plus les espaces libres sont rares, plus la bétonisation de la ville fait mal à l’équilibre social, aggrave la pollution, dégrade l’attractivité, paupérise et fait baisser le valeur des biens. 

REVENIR à UN ÉQUILIBRE VIVABLE 

En poursuivant cette politique, Eric Piolle condamne les grenoblois à subir toujours plus de difficultés et peut être des drames.

Il sera possible un jour de la stopper et de l’inverser. Comme nous le proposons avec Alain Carignon en rétablissant des proportions équilibrées, soit un tiers de logements sociaux, un tiers de co propriétaires et un tiers d’activité. Ça passe par la vente de HLM à ses occupants, l’installation de grands services municipaux dans les quartiers afin de créer une tête de pont qui puisse entrainer des activités privées.

Accompagnées de mesures sur les attributions de logements (un critère de tranquillité publique), la responsabilisation par les amendes des chefs de familles d’enfants délinquants, il est possible de rétablir partout une vie apaisée.

L’opposé de la fuite en avant que poursuit Eric Piolle avec sa bétonisation effrénée.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *