La BÉTONISATION MONTE JUSQU’A BRIÉ et ANGONNES

FERMETURE de GRENOBLE : RECORDS de POLLUTION au CŒUR de MÉTROPIOLLE
PRESQU'ILE : 1000 € de SUBVENTIONS PAR M2 POUR des LOGEMENTS !

Les habitants de Brié et Angonnes sont en train de découvrir les charmes de la normalisation de l’agglomération engagée par l’exécutif de la Métro dirigé en matière d’urbanisme par des élus aussi « ouverts » que Christine Garnier et Vincent Fristot ( Verts/Ades) deux joyeux drilles de la municipalité Piolle.

Le rouleau compresseur de la « normalisation » est en route. Il s’agit d‘exporter ce qui ne marche pas là ou le vivre ensemble était sauvegardé. Les réussites de Villeneuve, Vigny-Musset, De Bonne, Lys Rouge à Grenoble sont telles qu’elles méritent en effet d’être étendues.

LE MAIRE DE BRIÉ EST MEMBRE de la MAJORITÉ PS/PC/VERTS/PG de la MÉTRO 

Bernard Charvet le Maire de Brié et Angonnes qui appartient à la majorité PS/PC/Verts/PG de la Métro exécute cette politique avec discipline. Ainsi par exemple là ou existent 60 logements, au lieu dit Tavernolles, il est prévu d’en construire 81. A l’échelle de Brié cela ressemble aux opérations  Flaubert, Presqu’ile ou Esplanade à Grenoble !

On fait plus que doubler la population et avec une densité qui ne correspond aucunement à la spécificité de la commune poumon vert du plateau.

Il s’agit de changer  l’âme de la commune, de tuer toute diversité d’habitat,  d’étendre indéfiniment la banlieue afin que tous les habitants se ressemblent.

Heureusement à Brié les habitants ne se laissent pas faire. Claude Soullier au conseil municipal et en réunion publique a souvent porté le fer avec bon sens et compétence au nom de la majorité des habitants de la commune.

Demain jeudi 19 au matin l’association Architecture et patrimoine de Brié et Angonnes organise un seet in au rond point de Tavernolles pour protester contre l’abandon de la commune au bétonnage et pour tenter de l’empêcher.  Une action salutaire.

Renseignements et informations archi.brie@gmail.com tel 06 21 25 22 58

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

2 Commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *