DE QUOI EST IL QUESTION au Forum Creative Mobilities: « j’aurais bien du mal à vous le dire » (Y.Mongaburu Verts/Ades)

Les ÉLUS PS/VERTS de la MÉTRO REFUSENT de STOPPER les CAMPAGNES SEXISTES
2017 GRENOBLE COULE, AU SECOURS PIOLLE SE CROIT en 1970 !

« De quoi va-t-il être plus précisément question au cours de ce forum ? » demande Florent Matthieu ( Place Gre’Net) à Yann Mongaburu (Verts/Ades) l’organisateur qui répond:  « J’aurais bien du mal à vous le dire… » 

Les 29 et 30 septembre se déroule à Grenoble l’un de ces innombrables  » forums  » qui s’accumulent et se ressemblent tel  » la ville en Transition » dont le même Place Gre’Net avait révélé l’imposture  et la tromperie sur la marchandise.

LES CAMPAGNES DE COM’ SATURENT L’ESPACE PUBLIC 

Peut être questionné le lendemain du dîner de gala du  » Forum Creative Mobilities »qu’il a offert à une trentaine de grenoblois,  » le Président du SMTC » n’était pas dans son assiette. Mais grâce à Place Gre’Net (28/9/17) on n’en sait plus sur ce forum.  Il se situe dans la lignée de l’enfumage général des campagnes de com’ qui saturent l’espace grenoblois avec l’argent public.

ILS JETTENT L’ARGENT PAR LA FENÊTRE 

La stratégie de communication voulue par Erwan lecoeur est simple comme pour la lessive: ne pas laisser un millimètre du temps de cerveau disponible des grenoblois. Disposant des impôts des contribuables, ils passent des accords avec les médias  grâce aux budgets publicitaires ; Métro, ville, SMTC et organismes para publics divers (Grenoble Habitat de M.Boileau…) jettent l’argent du contribuable par la fenêtre. La Pravda Grenobloise, Gre’Mag ferme la marche par le bas dans les boites aux lettres.

LES DERAPAGES SE MULTIPLIENT 

La débauche est telle que les dérapages se multiplient qui ne peuvent être tous passés sous silence. Ainsi si la campagne  »  « Plaque ta caisse, elle est mo­che et elle pue, elle a deux fois ton âge, elle te pollue la vie”… avec la photo d’un femme hystérique n’a pas été pointée du doigt ( elle disposait de gros moyens) celle de  la femme enveloppée dans du film , entourée de déchets en expliquant que tous les emballages se jettent à la poubelle a été allumée par la presse ( le Dauphiné) qui a démontré son indépendance au passage.

LES FEMINISTES ET E.PIOLLE COUVRENT LES ABUS

Notons que les féministes si vigilantes ,de Béatrice Josse directrice du CNAC le Magasin aux organisateurs de « la quinzaine contre les discriminations »,  sont silencieux: il est vrai que la première organise des conférences pour le Maire dans son établissement culturel et que c’est un Adjoint au Maire (Verts/PG) Emmanuel Carroz qui est l’organisateur en chef de la quinzaine. Etant tous juges et parties, pas de problème pour le verdict.

Eric Piolle lui-même qui avait signé la charte européenne de l’égalité homme/Femme avec force publicité (DL 13/3/15)   ) couvre ses abus. Il est vrai qu’il a aussi signé la charte  » Roosevelt 2012″ qui engage ses membres sur l’honneur à boycotter les paradis fiscaux

IL NE SE PASSERA RIEN JUSQU’EN 2030 POUR LES TRANSPORTS COLLECTIFS 

Mais s’agissant des mobilités le rôle du Président du SMTC est réaffirmé pour l’avenir. Il ne s’agit plus d’assurer bêtement le développement des transports publics, tâche assumée par les élus/ boeufs qui l’ont précédé. Lui est clair: dans ce domaine il ne se passera plus rien jusqu’en 2030.

Il  fête simplement au passage les 30 ans du Tram en rendant hommage à la piétonisation … d’Hubert Dubedout (PS). Et habille les trams aux couleurs de l’anniversaire ce qui permet de passer directement des années 70 aux années 2000. On se demande combien ça occupe de leur temps toutes ces manigances pour cacher la vérité de l’histoire du Tram?

L’ADTC A DEMANDE DES ACTIONS POUR LE RER, LA DESSERTE DU GRESIVAUDAN 

Par contre personne ne sait quel anniversaire Grenoble fêtera en 2050 puisqu’il en est à «  construire l’imaginaire des mobilités » répète t il. Qui est contre?

Mais  parler de l’infini pour ne rien dire et meubler l’absence de tout débat contradictoire ne trompe guère. Ainsi les représentants de l’Association pour le Développement des Transports en communs (ADTC) qui connaissent les dossiers et ont joué un rôle important dans le développement des transports sont vigilants et ne se laissent pas tromper facilement.

LES OPERATIONS de COM’ NE SUFFIRONT PAS à MEUBLER le VIDE

Yann Mongaburu aura beau multiplier les opérations de ce type, faire moderne avec la multiplication des anglicismes type  » Forum Creative Mobilities » ou « “Saturday Tram Fever” ça ne suffira pas à meubler le vide.

Par ailleurs sur des considérations aussi triviales que le coût de toutes ces opérations , on ne saura rien. D’ailleurs la question n’est jamais posée et pour cause. On voit mal combien ce monde virtuel pourrait subsister très longtemps. Même avec  le chéquier du contribuable.

Soutenez le collectif : partagez cet article et faites découvrir le site à vos proches !

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *